Connexion
Accueil Qui sommes nous Nos services Comment adhérer Questions courantes Contactez nous
Le Théâtre avantageux, facile à réserver et convivial !
+ Invitations (+ 50% des représentations), Tarifs réduits (jusqu'à -70%) et conseils personnalisés.
+ Une équipe disponible à votre service
(par téléphone ou sur place à l'agence).
+ Réservations rapides et faciles par téléphone
(en 3 secondes chrono) ou Internet.
+ Aucun frais de réservation ou de surtaxe téléphonique.
+ Annulation ou modification jusqu'au dernier moment.
+ Pas de règlement à l'avance, juste le soir même au théâtre.
+ Soirées spéciales (cocktails, rencontres artistes). Rendez-vous entre adhérents.


Pour en bénéficier, nous proposons une adhésion annuelle que vous utilisez pour vous et votre entourage.
La cotisation est amortie dès le 3eme spectacle. Alors n'hésitez plus, rejoignez nous !

Nous avons 25 ans d'expérience, 6.000 adhérents, 1.500 spectacles/an et 85 000 personnes/an nous font confiance.
Plus de détails
Fil d'actualité

Elisabeth Chailloux
D.R.
Les Femmes savantes
au Théâtre des Quartiers d’Ivry
La codirectrice du Théâtre des Quartiers d'Ivry, Elisabeth Chailloux, met pour la première fois en scène une pièce de Molière. Elle s'empare des «Femmes savantes», qu'elle plonge dans le bain des années 1960.
Zoom par Manuel Piolat Soleymat
Hier

D.R.
Fills monkey
Européen
L'Incredible Drum Show est un show "humorythmique" complètement frappé, débordant d'une énergie très communicative. C'est un vrai spectacle qui ne ressemble à aucun autre, avec un humour décalé, une mise en scène soignée et deux remarquables batteurs à l'imagination déconcertante !
Le 05/02/2016 à 14h11

D.R.
Quatuor les dissonances
Scène watteau
Franz Schubert, Les deux derniers quatuors. Les Dissonances bousculent les dogmes de la musique classique. Sans chef d'orchestre, ces musiciens de haut vol privilégient une véritable démarche collective. Un pari audacieux, relevé avec éclat.
Le 05/02/2016 à 13h13
Nadia Roz
Apollo
Le 05/02/2016 à 10h00

D.R.
Andorra
théâtre 13
Ce jeune homme, c'est Andri. Un jeune juif que le maître d'école aurait, selon la version officielle, courageusement adopté pour le sauver de l'Etat voisin qui le persécutait. Mais l'acte, jugé héroïque par la population est très vite perçu comme dangereux et compromettant lorsqu'une menace d'invasion se précise... Là, cette même population se dit qu'il vaudrait peut-être mieux rendre cet encombrant réfugié.
Le 05/02/2016 à 09h57

D.R.
Kvetch
Rond-Point
Les petits-bourgeois se raccrochent à des habitudes de petits-bourgeois. Ils s'invitent à dîner, ils dînent. Frank, sa femme, son collègue Hal et sa bellemère se retrouvent autour de la table. Routine implacable. On se parle, on joue le jeu, on observe le protocole des convenances. Mais les personnages de Kvetch ne s'en tiennent pas là. Ils énoncent à voix haute ce qui leur passe par la tête, les hargnes, les frustrations, pensées tordues et désirs secrets. Ils suivent la monotonie d'un quotidien normé, mais ils se révèlent, au bureau, au lit, à table. Ils balancent tout, font entendre ce qui grouille, « les mots à l'arrière de nos têtes ». Et le rire, jaune parfois, naît des abcès crevés.
Le 04/02/2016 à 12h58

D.R.
Le fusible
Bouffes Parisiens
Paul, un homme d'affaire de 45 ans, est sur le point de changer radicalement de vie...
Le 04/02/2016 à 11h56
Kamel le magicien
Apollo
Le 04/02/2016 à 10h40

Edouard Collin
© Bruno Perroud
La Candidate
«Panique au Ministère», cinq ans après
Ils l'ont fait... Jean Franco et Guillaume Mélanie ont écrit une suite à «Panique au Ministère» ! Notre joyeuse clique ministérielle menée par Amanda Lear sera à La Michodière début mars dans de nouvelles aventures, parmi lesquelles une candidature à la présidence de la République aussi soudaine qu'embarrassante.
Dossier par Caroline Fabre
Le 04/02/2016

D.R.
Music-hall
Reine Blanche
Music-hall c'est une histoire sans histoire. Un numéro. La Fille, ancienne star de Music-hall se raconte, seule sur son tabouret, devant un rideau rouge "à paillettes", possible linceul étoilé, trace d'une splendeur passée.
Ne laisse pas mourir nos rêves...De temps en temps, rappelle toi...
Le 03/02/2016 à 13h16

D.R.
L'art de la comédie
théâtre 71
Né d'une famille napolitaine où les enfants viennent au monde sur les planches, Eduardo De Filippo sait de quoi il parle. Il a en lui la mémoire de ces fabuleux comédiens italiens et une soif à dire l'essentiel: le théâtre, c'est le désir de jouer, de tromper la mort. Dans ce grand classique du XXe siècle, un préfet prend ses fonctions dans une petite ville. Son premier visiteur est le chef d'une troupe de théâtre. Après avoir devisé sur l'art, les deux hommes se brouillent et le saltimbanque repart, par erreur, avec la liste des notables attendus le même jour par le haut fonctionnaire. Médecin, curé, institutrice et pharmacien se succèdent dans le bureau officiel. Mais comment être sûr que ce ne sont pas les acteurs d'Oreste Campese ? Dans ce « théâtre dans le théâtre », la fable révèle les rapports complexes entre l'art et le pouvoir. Il fallait un homme de plateau éblouissant comme Patrick Pineau et sa troupe de cœur pour porter l'illusion de la représentation et questionner avec une belle ironie, une grande adresse et une limpidité joyeuse, la société et la fonction de l'artiste et du théâtre dans la cité. Une grande magie!
Le 03/02/2016 à 12h25

D.R.
Phèdre
Scène Watteau
Jean Racine est au sommet de sa gloire lorsque « Phèdre » est représentée pour la première fois en 1677 à l'Hôtel de Bourgogne, sous le titre « Phèdre et Hippolyte ». Racine s'inspire d'Euripide, mais centre sa tragédie sur le personnage de Phèdre, offrant une puissante peinture de l'âme féminine. Associant le fatum des tragédies antiques à la prédestination janséniste, il fait de son héroïne une victime de sa passion. La pièce fait l'objet d'une véritable cabale lors de sa création car le propos est jugé révoltant et peu respectueux des convenances du théâtre de l'époque. Aujourd'hui, « Phèdre » est considérée comme l'un des chefs-d'oeuvre absolus de la littérature française, tant la construction est parfaite, le vers noble et l'harmonie de la langue d'une suprême beauté.
Le 03/02/2016 à 11h56

D.R.
Encore une histoire d'amour
au Studio des Champs-Elysées
Elle est en partie paralysée. Il est boulimique et agoraphobe. L'océan Atlantique les sépare. Mais leur passion du théâtre les réunit. Leur relation est d'abord professionnelle. Puis nos deux personnages vont s'approcher petit à petit l'un de l'autre. Et ce lien fragile qui les unit va devenir le moteur de leur vie.
Le 02/02/2016 à 15h33

D.R.
La Rivière
à la Comédie des Champs-Elysées
Un mystère, qui enveloppe un homme, sera-t-il élucidé? Seule la rivière connaît la vérité. Cette pièce vous attrape comme une proie et vous aurez encore l'hameçon dans la bouche, quand le rideau tombera...Par une nuit sans lune, un homme emmène sa nouvelle petite amie pour une partie de pêche à la truite dans une cabane de pêcheur isolée. Mais avant que la nuit ne se termine, il devient évident que rien n'est ce qu'il paraît être... Alors que les souvenirs se confondent avec le désir, la vérité devient de plus en plus insaisissable. La rivière parlera-t-elle?
Le 02/02/2016 à 15h27

D.R.
Antoine Bueno "L'espoir"
au Point Virgule
Si l'Espoir fait vivre, Bueno fait mourir... de rire! Entre le prof paranoïaque et le prédicateur délirant, cet écrivain repenti à l'éloquence insolente monte sur les planches pour nous désintoxiquer de notre Espoir. Tout un programme... de dezingage en règle! Enfin un nouveau format, difficilement classable, pour tous les orphelins de rire intelligent à la Desprosges.
Le 02/02/2016 à 15h20

D.R.
Le cas Martin Piche
au Petit Montparnasse
Martin Piche est atteint d'un mal étrange: il souffre d'un manque absolu de curiosité... Cela ne va pas manquer d'exciter au plus haut point celle de son psy! Pour tenter de résoudre l'énigme que pose ce cas inhabituel et désarmant, le spécialiste devra faire appel à toute sa sagacité et son imagination dans une séance spectaculaire où les situations comiques s'enchaîneront, passant de l'insolite au burlesque, du touchant au cruel, de l'absurde à l'inquiétant.
Le 02/02/2016 à 15h14

© Bruno Perroud
Cyrille Garit
"Les Instants volés" au Vingtième Théâtre
Une rencontre amoureuse en milieu psychiatrique : tel est le point de départ de la nouvelle comédie musicale de Cyrille Garit, mise en scène par Nicolas Guilleminot.
Interview par Alain Bugnard,
Le 02/02/2016 à 13h29

D.R.
Il était une fois Germaine Tillion
Studio Casanaova Ivry
Vouloir monter un spectacle autour de la figure de Germaine Tillion relève sans doute d'une gageure puisque ses écrits (hormis son opérette) n'ont aucune structure dramatique. Mais j'ai souvent travaillé sur des matériaux de ce type, toujours guidé par la forme d'oralité que certains auteurs donnent à leurs textes. Comme bien d'autres j'ai été séduit par la vivacité de la pensée, de l'écriture et du verbe de cette grande Dame. Ses champs d'analyse s'étendent sur des domaines et des périodes proches, à savoir?: l'ethnologie appliquée à des populations musulmanes durant l'époque coloniale, la structure et la fonction du camp de Ravensbrück, et la guerre d'Algérie. Quel que soit le sujet traité, elle procède avec le même souci de discernement, de précision, d'attention à l'Autre.
Le 02/02/2016 à 11h40

D.R.
Un nouveau départ
au théâtre des variétés
Lorsque Catherine, pour provoquer sa fille qui la traite d'égoïste, invite le soir de Noël le clochard qui a pris l'habitude de camper sur leur paillasson et qu'elle méprise, elle ne se doute pas de ce qui l'attend. La première comédie d'Antoine Rault est mise en scène par Christophe Lidon.
Dossier par Jeanne Hoffstetter
Le 02/02/2016

© Thomas Braut
Véronique Genest
« Le rire, c'est mon médicament ! »
Demain, elle commence à répéter «Portrait craché», pour le Palais des Glaces, pièce «dans la tradition du boulevard avec mensonges, quiproquos et rires» . Volubile, sans tabou, sans langue de bois, irrésistiblement joyeuse et dotée d'une réjouissante autodérision, Véronique accepte d'aborder tous les sujets pour que je dresse son portrait. Petit résumé.
Portrait par Caroline Fabre
Le 30/01/2016
Page suivante
Haut