Connexion : Adhérent - Invité - Partenaire
Accueil Qui sommes nous Nos services Notre éthique Comment adhérer Questions courantes Contactez nous

Photo: D.R.

Public
Grand public
Sujet
Facile

EMBRASSONS-NOUS FOLLEVILLE
(moyenne sur 42 notes)
COMÉDIE d'Eugène Labiche, mise en scène de Pierre Pradinas, avec Romane Bohringer, Thierry Gimenez, Gabor Rassov, Matthieu Rozé et Xavier Aubert.
Un père est si déterminé à marier sa fille qu’il déborde littéralement d’affection pour son futur gendre. Ce dernier, faible, se laisse entraîner alors qu’il n’éprouve aucun sentiment pour la fille, qui d’ailleurs ne l’aime pas non plus… Ces noces improbables sont dominées par l’égoïsme et l’intérêt, au détriment de l’amour, qui finira in extremis par l’emporter.
-
PÉPINIÈRE THÉÂTRE (LA)
7 rue Louis-Le-Grand
75002 PARIS
M° Opéra
Tél: 01 42 61 44 16
Web: www.theatrelapepiniere.com

 > Plan d'accès (Google Maps)
 > Plan du métro (RATP)
Voir tous les détails
Le spectacle s'est joué dans ce lieu du 18/09/2012 au 29/12/2012.
CONDITIONS GRAND PUBLIC
Durée 1h00.

CONDITIONS ADHERENTS
Profitez d'invitations et/ou de tarifs réduits (jusqu'à 70%) sur tous nos spectacles.

Renseignement au 01 43 72 17 00.

Voir comment adhérer
Un article en rapport avec ce spectacle :

  > Romane Bohringer Interview par Alain Bugnard, parue le 07/10/2012.

Derniers commentaires des adhérents
Framp a écrit le 31/12/2012 à 19h20
      Note =
    moyen
Alain P. a écrit le 30/12/2012 à 23h41
      Note =
    C est dommage que les acteurs ne chantent pas en live ! Cela rend la prestation très moyenne
Claude N. a écrit le 16/12/2012 à 09h37
      Note =
    Dommage que la partie chantée soit en playback et si mal sonorisée...Autrement excellent spectacle très bien joué.
Ghislaine E. a écrit le 12/12/2012 à 15h17
      Note =
    Très bon spectacle. Très bon jeu des acteurs.
Corinne V. a écrit le 12/12/2012 à 11h56
      Note =
    Une piéce plaisante à regarder car les acteurs prennent du plaisir à la jouer. Romane Bohringer force son jeu avec une voix trop forte et mal posée.Mais, l'esprit de troupe est préservé.
Voir tous les commentaires
Haut