Connexion : Adhérent - Invité - Partenaire
Accueil Qui sommes nous Nos services Notre éthique Comment adhérer Questions courantes Contactez nous

© Celine Nieszawer


N’écoutez pas mesdames
Un Guitry annoncé on l'attend avec impatience, quand ce n'est pas au tournant ! Le spectacle doit être à la hauteur de ce maître incontesté de l'esprit et du jeu. Joli défi pour Nicolas Briançon, le metteur en scène, et ses comédiens, Michel Sardou en tête.
La salle est comble, le spectacle terminé on applaudit debout, les amateurs éclairés disent ce qu'ils en ont pensé, les autres, venus surtout voir "Michel", ressortent des étoiles dans les yeux. Ils viennent, à travers lui, de découvrir ce qu'est ce théâtre-là, porté par un metteur en scène passionné, joué par des comédiens qui y mettent et le cœur et l'esprit.

La pièce : Difficile à résumer, elle foisonne. Les femmes ont la part belle, Guitry les aime, il souffre d'elles, cache ses blessures et son amertume derrière ses mots d'esprit. Des quiproquos en veux-tu en voilà, un ballet de personnages attachants et drôles, deux malles qui vont et viennent au rythme de coups de tête et de sentiments contradictoires... Une fantaisie débridée qui n'exclue pas des caractères tout en nuances.

Lisa Martino est Madeleine, la seconde et dernière épouse de Daniel (Michel Sardou).

Elle est épatante, ravissante et l'on savoure la richesse de son jeu, comme le plaisir évident qu'elle éprouve à endosser ce rôle. "C'est un auteur merveilleux qui a écrit pour les femmes des rôles exceptionnels. Peu d'auteurs font ça. Ses femmes sont libres, fortes, intelligentes, elles mènent les hommes par le bout du nez. Elles savent y faire pour ne jamais manquer d'argent car il ne faut pas oublier qu'à cette époque elles étaient le plus souvent sous la tutelle des hommes. J'ai énormément de plaisir d'autant qu'il est très agréable de retrouver ce qu'on a perdu aujourd'hui, la langue, et l'esprit. On ne fait plus confiance à l'intelligence des gens alors qu'il le faudrait. Quand Nicolas Briançon leur propose Guitry ou Kundera, il leur fait confiance, et ça marche et c'est formidable ! Nous nous connaissons bien et j'aimerais un jour jouer avec lui. Michel ? C'est un compagnon de jeu merveilleux, attentif. Nous sommes une vraie équipe, heureuse de nous retrouver face au public. J'ai voulu faire du théâtre parce que j'aime les mots, et j'ai de la chance, je joue des Auteurs !"

Patrick Raynal est Michel, le vieil ami de Daniel

En attendant de nous montrer le spectacle qui lui tient à cœur et pour lequel il a déjà un soutien conséquent de l'ADAMI (Un seul en scène autour de Nougaro), lui aussi est épatant. "Ce n'est pas le genre de personnage que je joue d'habitude et j'aime le travail de Nicolas qui n'est pas dans la caricature, ce qui est essentiel avec Guitry. Mon personnage est insouciant et ne sait pas quoi faire de son argent. J'y apporte un peu de ma personnalité en faisant en sorte qu'il ne soit pas qu'un dragueur invétéré. Je pense qu'il a été très amoureux de la première femme de son ami. C'est d'ailleurs pour ne pas trahir leur amitié qu'il est parti en Amérique du Sud. La scène où, face à Daniel, il ne comprend plus rien et se retrouve dans une détresse totale, est jubilatoire. Quelle dégringolade entre son apparition en haut de la passerelle et la fin ! On est là dans une comédie... Noble, qui parle aussi des rapports humains, avec une belle équipe d'acteurs heureux de la défendre ensemble."
Dossier par Jeanne Hoffstetter
Paru le 30/12/2019

-
N'ÉCOUTEZ PAS MESDAMES   (40 notes)
THÉÂTRE DE LA MICHODIÈRE
Jusqu'au dimanche 9 février

COMÉDIE. Daniel découvre que sa femme n’est pas rentrée de la nuit pour la seconde fois... Dès lors qu’il soupçonne son épouse d’entretenir une liaison avec un autre homme, il envisage le divorce et, finalement, la prie de s’en aller. Aussitôt, Valentine, la première épouse de Daniel, accourt pour le recon...


Haut