Connexion : Adhérent - Invité - Partenaire
Accueil Qui sommes nous Nos services Comment adhérer Questions courantes Contactez nous

D.R.


Benoît Maréchal
Jouer au côté d'Isabelle Huppert au théâtre de l'Odéon avec l'un des plus grands metteurs en scène de l'époque, quel comédien n'a pas fait un jour ce rêve fou ! Après avoir incarné "l'amant d'un jour" dans le spectacle du même nom, Benoît Maréchal participe à la distribution mise en place par Bob Wilson pour "Quartett" de Heiner Müller.
De quelle manière êtes-vous arrivé sur ce qui va être l'un des événements de ce début de saison ?
J'ai été contacté par mon agent avant de passer plusieurs sélections et de me soumettre à deux auditions, dont la dernière devant Bob Wilson. Le premier contact avec lui a ressemblé à une petite représentation durant laquelle il a décrit ce qu'il attend des comédiens et abordé ses diverses influences comme John Cage, Merce Cunningham ou Balanchine.

Comment se déroule le travail avec ces "monstres sacrés" ?
Bob Wilson est très directif et très précis. Il peut faire reprendre un passage dix fois mais au moment où il a ce qu'il veut, il lâche sa proie. Isabelle Huppert le connaissait déjà ; c'est à la fois passionnant et très enrichissant de voir de quelle manière ils travaillent ensemble. L'actrice qui travaille de façon très concentrée est, sur le plan personnel, une personne réservée. Ariel Garcia Valdes, lui, est un peu plus latin.

En ce moment, avez-vous envie de chanter "Pour moi la vie va commencer" ?
J'ai envie de chanter, c'est sûr ! Si la vie a déjà commencé il y a quelques années, aujourd'hui, j'ai tout pour dire que pour moi la vie va continuer... plutôt deux fois qu'une !
Interview par Philippe Escalier
Paru le 14/09/2006

-
Haut