Connexion : Adhérent - Invité - Partenaire
Tous les commentaires
10
PROJET LARAMIE (LE)
VINGTIÈME THÉÂTRE
Du samedi 4 mars au dimanche 7 mai 2006
Revenir au descriptif du spectacle
Catherine H. a écrit le 27/03/2006 à 14h16
    Après les éloges des membres de Starter (voir ci-dessous) et les nombreux échos médiatiques, je m'attendais à la pièce du trimestre... J'ai été bien déçue. Point de vue distancier sans l'être : pas une belle écriture théâtrale, pas vraiment la qualité du "théâtre documentaire" qu'il nous est donné de voir sur d'autres scènes. Vidéos inutles. Jeu d'acteurs souvent un peu forcé. Pas de place pour le rêve et à peine pour la réflexion tant le trait est forcé. Le sens du projet m'a échappé !
Dominique M. a écrit le 25/03/2006 à 08h47
    Une pièce ou est narrer une hitoire des plus terrible.
    très belle mise en scène
    très bons acteurs
    Mais un petit bémol . C'est trop long. 20 minutes de moins aurait été bien.
    Mais on fait avec.
    Merci
Juan R. a écrit le 25/03/2006 à 00h37
    une mise en scène soignée, des comédiens hors pair,... Une très belle pièce parlant de sujets pas évidents.
    juan R.
Samuel G. a écrit le 16/03/2006 à 09h19
    Concept contemporain dans la forme, le PROJET LARAMIE est un évènement à ne pas manquer : un texte direct et émouvant, une distribution efficace de comédiens excellents de simplicité, une mise en scène de grande qualité aussi bien dans le visuel (éclairages, projections vidéos, ...) que dans la conduite des acteurs ! C'est touchant, bluffant, surprenant, ... On parle d'homosexualité, de meurtre, d'homophobie, du sida, de l'Islam, de la pathétique bêtise due à l'isolement des bouseux américains, ... et pourtant on évite à chaque fois le cliché et la caricature ! On comprend pourquoi L'Avant-Scène a publié ce texte "docu-fiction" et je vous encourage a allé voir cette pièce de toute urgence ! Un grand Bravo à Hervé Omnes qui signe à lui seul l'adaptation du texte, la mise en scène et rempli le rôle du narrateur de façon impeccable sans se mettre en avant, bien au contraire.
Passion a écrit le 13/03/2006 à 16h36
    Bon spectacle... On embarque assez bien dans le style narratif proposé par l'auteur. Dommage que le style très épuré de la mise en scène et le jeu de certains comédiens amènent peu d'émotion.
Julien C. a écrit le 13/03/2006 à 11h38
    Ce spectacle est vivant, tonique et riche tant le nombre de propos rapportés sur l'affaire sont nombreux. Leurs propos n'élude rien ni les tabous, ni les limites du motus américain sur la place de l'homosexualité aux USA ( Don't ask, Dont' Tell). Les acteurfs sont époustouflants , passant d'un personnage à l'autre sans anicroches et très convaincants. Dommage que la musique d'Elton John sur cette affaire n'y soit pas.
Daniel N. a écrit le 13/03/2006 à 11h31
    Trés belle pièce et super mise en scéne minimaliste ! acteurs excellents ! grand moment d'émotion
    à voir
Claire R. a écrit le 12/03/2006 à 20h25
    Une pièce au sujet difficile, qui nécessite une connaissance de la culture américaine pour être appréciée à sa juste valeur. De plus, la mise en scène minimaliste dessert des comédiens dont le métier doit encore s'affirmer. Quelques passages émouvants cependant.
Evelyne C. a écrit le 11/03/2006 à 21h40
    tres bons comediens pour un sujet difficile dans une mise en scene remarquable avec une petite longueur vers la fin .un crime,une enquete,un proces et un bon spectacle dramatique.
Roger A. a écrit le 22/03/2006 à 12h05
    Que du factuel - juste tonalité des propos et du "reportage" - comédiens remarquables - un regard sur un fait pas si divers que çà, qui fait réfléchir... Grave mais optimiste.