Connexion : Adhérent - Invité - Partenaire
Tous les commentaires
23
PYGMALION
THEÂTRE LIBRE
Du samedi 28 janvier au samedi 1 juillet 2006
Revenir au descriptif du spectacle
Philippe C. a écrit le 20/06/2006 à 13h41
    Bof bof bof. Je m'attendais à mieux. Le début est ennuyeux. Ca s'arrange un peu par la suite mais ca reste globalement décevant. Seule note positive : Danièle LEBRUN, qui est comme d'habitude merveilleuse. Dommage que son role soit si court...
Daniel G. a écrit le 19/05/2006 à 09h46
    Ceux qui ont adorés le film My Fair Lady, seront ravis de voir cette pièce. très belle mise en scène, beau décor et superbes costumes. C'est une production à gros budget. Nicolas Vaude est surprenant dans ce rôle peu évident à jouer. Danièle Lebrun est extraordianire, comme d'habitude. En revanche, Barbara Schultz est décevante. Erreur de casting à mon avis. Ce genre de rôle ne lui va pas. Allez voir ce spectacle quand même !
Luc M. a écrit le 23/04/2006 à 12h29
    J'ai passé une excellente soirée avec Pygmalion, d'autant plus que j'étais très bien placé (Merci Starter !). C'est vrai que quelques répliques nous échappent ce qui est dommage pour un si beau texte, mais on apprécie le jeu des acteurs qui nous emportent avec eux. Danièle Lebrun, Henri Courseaux, Jean-Claude Barbier sont excellents de justesse, Barbara Schulz nous émeut et Nicolas Vaude nous transmet son énergie. Le tout dans des décors somptueux qui changent de façon originale.
Delphine B. a écrit le 21/04/2006 à 10h19
    Quand on connaît la richesse de la scène théâtrale Parisienne on se demande pour quelles obscures raisons cette piece a obtenu 8 nominations aux Molières??? Rien ne le justifie : ni l'interpretation des comediens que je qualifierais de correcte mais sans plus, ni la mise en scène des plus convenue, ni la salle à la qualité sonore déplorable (on entend mieux les chuchotements des spéctateurs que certaines repliques des comédiens)....peut être les decors et les costumes!
    Je trouve honteux que les Molières mettent l'accent sur une pièce qui bénéficie déjà d'une couverture médiatique importante et de moyens conséquents alors qu'il existe d'autres spéctacles sur lesquelles l'attention du grand public mériterait d'être attirée.
Jeanne-Marie G. a écrit le 20/04/2006 à 16h31
    Décors astucieux,costumes magnifiques, Danièle Lebrun toute en finesse et Henri Courseaux très sympathique. De son côté Barbara Schulz fait tout ce qu'elle peut pour avoir de la gouaille mais elle est si délicate et si fragile qu'on n'y croit peu. La seconde partie du spectacle sert mieux son talent.
    Par contre, la mise en scène de Nicolas Briançon et l'interprétation de Nicolas Vaude sont étonnantes. Faire du Dc Higgins une tête à claques, un goujat de première, un misogyne exacerbé, nerveux, antipathique à ce point est une superbe trouvaille. Cette lecture du texte très originale et toute à fait nouvelle tient bien la route. Vaude est excellent. Il devrait s'intéresser plus à la comédie, c'est mauvais pour la santé d'être triste ...
Sylvie H. a écrit le 17/04/2006 à 15h27
    Le decor et les costumes sont magnifiques ! A part Barbara Schulz et Danièle Lebrun, je n'ai pas été impressionnée par les acteurs. J'ai trouvé la fin particulièrement fade! Vu tout le matraquage pour cette pièce, je m'attendais vraiment à mieux.
Stéphane P. a écrit le 12/04/2006 à 12h13
    Totalement d'accord avec ces derniers avis. Spectacle divertissant mais rien d'exceptionnel, pas à la hauteur en tout cas de ce que 8 nominations aux Molières et des critiques élogieuses peuvent laisser espèrer. Manque de dynamisme parfois, diction et accoustique aléatoires, jeu des acteurs par moment décevant par son manque de relief et de finesse. Mention spéciale pour les décors.
Eric P. a écrit le 11/04/2006 à 16h15
    Que dire? Décor, costumes et lumière superbes. Cependant je ne comprends pas les 8 nominations accordées à cette pièce. Il manque une dynamique, un souffle qui en aurait fait une grande pièce. Les rôles principaux en font un peu trop je trouve. Danièle Lebrun est par contre toujours à la hauteur.
Christiane M. a écrit le 08/04/2006 à 13h50
    bonne soirée, mais pas à la hauteur de mes espérances ; 2 raisons essentielles : une acoustique très mauvaise(surtout quand les personnages tournent le dos à la scène) et une erreur de casting concernant nicolas vaude, excellent acteur dans d'autres circonstances, mais qui par excès de caricature décrédibilise le personnage.
Jacques M. a écrit le 01/04/2006 à 13h27
    les acteurs sont bons, les décors sont beaux , la mise en scène classique et efficace... tous les ingrédients sont là et pourtant pour nous la recette n'a pas prise complètement...et nous sommes sortis déçus... pas une mauvaise soirée certes mais à coup sûr rien d'exceptionnel et à mon goût de loin pas le meilleur spectacle de la saison!
Antonio P. a écrit le 31/03/2006 à 21h51
    Un seul mot grand, très grand même. Et j'aime, bien sûr. Grande la scène au détriment de l'acoustique, certes. Grande superficie pour des décors superficiels illustrant à propos le thème de la bourgeoisie anglaise. Grand le jeu de tous les acteurs dans cette comédie qui nous touche autant qu'elle nous fait rire. Grande la mise en scène pendant et entre les actes. Du grand théâtre, dans un grand théâtre. Quoi de plus normal. Vraiment, j'ai beaucoup aimé l'atmosphère de la pièce, même si au début on a essayé de nous enfumer. A voir avec plaisir.
Nelly C. a écrit le 24/03/2006 à 09h56
    Très beau spectacle. L'interprétation de Barbara Schultz est excellente. Un seul bémol : il y a un problème d'acoustique et certaines répliques, surtout au début, sont inaudibles. Par ailleurs, dans le second acte, un portable a du sonner en coulisses !!!! Cela a été très désagréable......
Roger A. a écrit le 22/03/2006 à 08h44
    Très décevant...
    Adaptation sans reliefs et sans caractères ; trop faible contraste entre la vendeuse de violettes et l'aristocrate façonnée (mais je reste avec le souvenir de "my fair Audrey"), pas d'ampleur dans l'interprêtation de B.Schulz...
    Un pygmalion cynique vis à vis de lui-même et qui ne persuade pas.
    Heureusement les "papa et maman" sont remarquables !
    L'acoustique est déplorable, une machinerie d'ascenseur qui ne sert à rien, un brouillard prétentieux qui étouffe dès le début...
    A oublier...
Jacques L. a écrit le 20/03/2006 à 18h41
    Beau spectacle dans l'ensemble, malgré quelques longeurs et des répliques peu audibles, surtout lorsqu'on n'est pas bien placé ( ce qui était mon cas ). Excellente prestation de Barbara Schultz ! Quant à Nicolas Vaude, sa diction assez particulière ne manque pas à certains moments de rappeler celle de Fabrice Lucchini...est-ce un bien ou un mal ?
Marie-Pierre M. a écrit le 09/03/2006 à 14h28
    Belle comédie où transpirent quelques pensées bien senties qui trouvent encore une résonnance en 2006. Beau décor, belle salle, beaux costumes. Globalement bonne prestation des comédiens (en particulier les 2nds rôles : le père et la gouvernante). Cependant, petite déception quant à la prestation de ces 1ers rôles de renoms (soucis de voix parfois) qui peinent à faire passer l'émotion.
    Cela dit, ce spectable reste un bon divertissement.
Thierry J. a écrit le 06/03/2006 à 18h36
    Une très bonne soirée. Barbara Schultz en fait un peu de trop en vociférant dans le 1er acte. Sinon, elle est parfaite comme l'ensemble des autres acteurs. Une mention spéciale au père Doolittle (Jean-Claude Barbier ?) qui est irrésistible.
    Quant aux décors, ces derniers sont admirables, se déplaçant et s'emboîtant sous nos yeux au fil des actes.
    En nous amusant de cette comédie, une pensée à Shaw, militant socialiste, indigné par les injustices sociales et qui au travers de cette pièce dénonce les préjugés de classe et combat le conformisme de la société victorienne.
Etienne P. a écrit le 06/03/2006 à 10h10
    Le meilleur spectacle en ce moment sur Paris. Un sans faute : distribution éclatante, sans fausse note, très beaux décors, texte remarquable...du très grand théatre comme à chaque fois avec Nicolas Briançon...mention spéciale pour Barbara Schutz et l'acteur qui joue son père. Indispensable
Olivier D. a écrit le 25/02/2006 à 21h36
    Trés beau spectacle avec 12 personnages. Beau décor, belle salle.
    A voir d'urgence !!!
Evelyne G. a écrit le 20/02/2006 à 09h24
    j'attendais beaucoup de ce spectacle, et suis ressortie, en même temps que beaucoup de personnes, déçue par certaines longueurs, et la voix par moment criarde de Barbara Schultz. Mais admirable Danielle Lecbrun !
Renaud G. a écrit le 19/02/2006 à 23h06
    Très pro avec les avantages (beaux décors, bons comédiens...) et les inconvénients (pas d'imprévu et pas de chaleur...). A noter des répliques parfois peu audibles (la salle est grande et nous n'étions pas les plus mal placés)
Ségolène D. a écrit le 13/02/2006 à 18h59
    Pour ma part j'ai trouvé cela un peu long... Je pensais voir une pièce beaucoup plus drole or on rit très peu. Heureusement les décors et costumes sont sympas...
Isabelle K. a écrit le 03/02/2006 à 12h43
    Excellent spectacle, un vrai moment de bonheur ! Contrairement à Thomas, j'ai beaucoup aimé le décor, qui se déplie ingénieusement pour constituer 3 lieux différents. Un texte fort, d'excellents comédiens et une mise en scène soignée, que demander de plus ?
Thomas B. a écrit le 30/01/2006 à 15h58
    Quel bonheur de retrouver le théâtre anglais et son langage si savoureux. On écoute les dialogues de Shaw avec le même plaisir que ceux de Wilde. La distribution est impécable, excepté un second rôle qui joue complétement faux mais qui n'a que quelques lignes, heureusement ; Barbara Schultz, Nicolas Vaude et Danièle Lebrun sont admirables. Un très bon spectacle grand public (avec un vrai texte).
    Petit bémol au niveau des décors pas toujours très bien finis (même si les idées sont bonnes et que pour une fois les comédiens ne jouent pas devant deux pendrillons noirs...) et une petite longueur dans l'acte 1.
    Un spectacle créé en province qui mérite de tenir l'affiche un certain temps à Paris.
    Allez-y