Connexion : Adhérent - Invité - Partenaire
Tous les avis / commentaires

(14 notes)
NEVEU DE RAMEAU (LE)
THÉÂTRE ESSAÏON
Jusqu'au samedi 7 décembre

COMÉDIE DRAMATIQUE RÉPERTOIRE CLASSIQUE. Vers 1760 à Paris, dans un cabaret où l’on joue aux échecs, une conversation vive s’engage entre Denis Diderot et un bohème cynique et braillard : Jean-François Rameau, neveu déchu du grand compositeur Diderot est fasciné par ce personnage composé « De hauteur et de bassesse, de bon sens et de dér...

Voir tous les détails
Notes des adhérents
2
7
2
3
0
Denis N. a écrit le 28/07/2023 à 17h49

  Note =
Pièce intéressante, bien jouée par ce duo de comédiens complémentaires que tout oppose. Plus réservé sur le fond ou ma concentration s'est un peu égarée par moment...
Martine C. a écrit le 18/07/2023 à 09h17

Note =
Le spectacle est intéressant; j' avais déjà vu une autre interprétation du texte de Diderot ,et ce qui m' a empêché d' adhérer totalement à la pièce ici , c' est l' interprétation de Claude Gisbert :trop de cris , de gesticulations, de roulements des yeux...qui nous détournent du véritable intére^t de la pièce qui est LE TEXTE !
vv a écrit le 10/07/2023 à 08h23

Note =
Joutes verbales où le metteur en scène a choisi d'appuyer l'écart entre ces deux acolytes. D'un côté Diderot, élégant dans son habit jaune flamboyant, serein et raisonnant avec tempérance. De l'autre Rameau, tout de marron vêtu, exalté dans ses réparties. Décidemment, ils n'ont pas la même vision de la vie. Belles interprétations qui nous incitent à lire ou relire ce texte.
Valérie B. a écrit le 09/07/2023 à 18h21

  Note =
Texte toujours aussi pertinent de Diderot avec deux comédiens sympathiques.
Gérard L a écrit le 07/07/2023 à 11h28

  Note =
L'art de la controverse devrait etre réhabilitée de nos jours, tant les échanges et les débats sont à couteaux tirés, trop souvent monologues sans faire avancer la réflexion. Ici le risque est pris avec courage, patience, sans limite de temps, en épuisant tous les arguments. Exercice réussi. Le texte aurait été retrouvé après la mort de Diderot, par Goethe qui l'aurait traduit. A voir.
Gisèle B. a écrit le 07/07/2023 à 10h01

  Note =
Quel beau texte, surtout quand il est bien servi !
Eric C. a écrit le 04/07/2023 à 11h43

  Note =
Une interprétation intéressante de ce texte de Diderot qui, de par les sujets traités, est encore et toujours d'actualité. On en apprend un peu plus sur l'Oncle, Jean-Philippe Rameau le grand compositeur, mais c'est surtout la vision du Neveu sur des sujets comme la philosophie, le génie, l'éducation des femmes, etc qui est ici traitée. Claude Gisbert donne ici « un Neveu de Rameau » puissant, omniprésent, criard, avec des roulements d'yeux impressionnants ! Mais ce n'est qu'une façade et sous toute cette démonstration verbale se cache un individu qui ne croit ni en ses compétences, ni en lui-même. Il est instruit, il est professeur de clavecin mais le spectre du génie de l'Oncle l'écrase totalement. Diderot est parfaitement interprété par Philippe Penguy et ce rôle lui va comme un gant ! Face au feu brûlant et vindicatif de Gisbert, Penguy apporte toute la sérénité nécessaire pour rendre cet échange brillant et parfaitement assimilable par le public. Merci à ces deux comédiens pour cette belle prestation.
Annie C. a écrit le 04/07/2023 à 11h02

  Note =
Excellente interprétation d'un texte de Diderot écrit pour le théâtre et joué par Claude Gisbert qui met en lumière les conséquences de la couardise, vandardise et autres attitudes de personne de peu d'esprit qui se croit maline.
Brigitte S. a écrit le 04/07/2023 à 07h01

  Note =
Conversation de café
J'avais déjà vu cette pièce il y a 7 ou 8 ans, et j'avais été séduite par cette confrontation verbale, à fleuret pas toujours moucheté, de deux perceptions de l'existence. Deux conceptions de la vie et du comportement, l'une pleine de raison, l'autre dans l'excès mais marquées par la vivacité de l'esprit que ce soit de la mesure ou de la "paillardise". Agréable réminiscence de l'analyse d'une société qui sous un abord mesuré pouvait se révéler d'une grande dureté. Affrontement interprété avec talent.
Dominique A. a écrit le 01/07/2023 à 23h35

  Note =
L'interprétation est convaincante mais manque de respiration scénique.
Clara M. a écrit le 01/07/2023 à 21h12

  Note =
Une brillante conversation philosophique et pourtant facétieuse au cabaret entre deux esprits que tout oppose.
Belle interprétation.
Geneviève P. a écrit le 01/07/2023 à 20h49

  Note =
Si l'on aime ce type de sujet et de texte c'est à voir car très bien joué