Connexion : Adhérent - Invité - Partenaire
Accueil Qui sommes nous Les services offerts Comment adhérer au club Contactez-nous

Photo: D.R.


BIJOUX (LES)
(moyenne sur 2 notes)
CHANSONS de Léo Ferré, sur des textes de Baudelaire, avec Sophie Balabanian (chant) et Léa Litalieni (piano).
L'érotisme vient de ce que l'on devine entre les phrases, entre les rais de lumière, entre les pans de tissu que l'on écarte. Sophie Balabanian, petite soeur moderne de Kiki de Montparnasse, avec sa voix chaude, son corps voluptueux, nous embarque dans un  voyage où l'on navigue entre désir et émerveillement dans les phrases précieuses et scintillantes de Baudelaire.
THÉÂTRE DU LUCERNAIRE
53, rue Notre-Dame-des-Champs
75006 PARIS
M° Notre-Dame des Champs/Vavin
Tél: 01 45 44 57 34
Web: www.lucernaire.fr

 > Plan d'accès (Google Maps)
 > Plan du métro (RATP)
Voir tous les détails
Le spectacle s'est joué dans ce lieu du 09/01/2008 au 08/03/2008.
CONDITIONS GRAND PUBLIC
Jusqu'au 8/3: du Mardi au Samedi à 18h30. Places à 20€. Durée 1h10.

CONDITIONS ADHERENTS
Pour voir les conditions sur ce spectacle et réserver, connectez-vous avec votre compte :
Accès adhérent

VOUS N’ÊTES PAS ENCORE ADHÉRENT ?
Renseignez vous sur « Les services offerts » ou appelez-nous au 01 43 72 17 00
et profiter d’invitations et/ou de tarifs réduits (jusqu'à -70%) sur tous nos spectacles.
Voir comment adhérer
Derniers commentaires des adhérents
Claudine L. a écrit le 14/02/2008 à 22h32
      Note =
    C'est à un très beau moment de sensualité et de
    poésie où nous convie cette artiste, très beaudelairienne, sulfureuse aussi... des spectateurs n'ont pas apprécié, peut-être n'avaient-ils jamais lu Beaudelaire ?
Stéphane G. a écrit le 22/01/2008 à 19h22
      Note =
    un vrai petit bijou que ces bijoux...spectacle tres original et étonnant où l actrice chante tout en se mettant à nu...dans un monde de plus en plus pudibond et politiquement correct cela est rassurant... les mots chantés sont parfois tellement chuchottés qu'ils en deviennent parfois inaudibles, dommage... cela reste un très étrange et beau voyage
Haut