Connexion : Adhérent - Invité - Partenaire
Accueil Qui sommes nous Nos services Notre éthique Comment adhérer Questions courantes Contactez nous

Photo: D.R.


UN CHAPEAU DE PAILLE D'ITALIE
(moyenne sur 4 notes)
COMÉDIE d'Eugène Labiche, mise en scène de Jean-Baptiste Sastre, avec Éric Boucher, Jacques Boudet, Claude Degliame, Noémie Develay-Ressiguier, Gabriel Dufay, Vladislav Galard, Florence Janas, Patrice Kerbrat, Jean-Pierre Moulin, Chantal Neuwirth, Marie Payen, Denis Podalydès, Alexandre Steiger et Jean-Pierre Taste.
Avec le recul du temps, on ne serait pas loin de voir en Labiche l’un des introducteurs de l’absurde sur les scènes françaises, un siècle avant Ionesco. Prenons, par exemple, Un chapeau de paille d’Italie. Rien ne tient debout dans cette cavalcade vertigineuse, cette fuite en avant délirante qui préfigure déjà les courses poursuites du cinéma muet.
-
Réserver des places
Le spectacle s'est joué dans ce lieu du 10/11/2007 au 08/12/2007.
CONDITIONS GRAND PUBLIC
Jusqu'au 8/12: du Mardi au Samedi à 20h30 et Dimanche à 15h00. Places à 27,50€. Durée 2h00.

CONDITIONS ADHERENTS
Profitez d'invitations et/ou de tarifs réduits (jusqu'à 70%) sur tous nos spectacles.

Renseignement au 01 43 72 17 00.

Voir comment adhérer
Un article en rapport avec ce spectacle :

  > Éric Boucher Interview par François Varlin, parue le 29/11/2007.

Derniers commentaires des adhérents
Hervé D. a écrit le 19/11/2007 à 20h47
      Note =
    d'accord avec Annick: un massacre de Labiche et de son rythme. Dommage pour Podalydes!
Pascal P. a écrit le 19/11/2007 à 10h25
      Note =
    nul , aucun interet tres mauvaise mise en scene et jeu des acteurs tres medriocre , rien à sauver
Annick B. a écrit le 14/11/2007 à 00h09
      Note =
    Je suis bon public et assez tolérante,mais il y a des limites.Je n'ai pas vu une pièce aussi lamentable depuis des années.Comment peut-on "détruire" à ce point Labiche?Pourtant elle démarait bien la pièce et petit à petit elle s'effrite,devient ridicule,insupportable.La mise en scène est déplorable,Podalydes de très bien devient clownesque,grotesque.Quant à la cantatrice allemande on ne comprend pas un mot de ce qu'elle dit,tant sa diction est mauvaise.
    D'ailleurs,la salle le ressent tellement bien qu'elle se vide au fil du spectacle.Philippe Tesson,présent comme moi accuse le metteur en scène dont la précédente pièce n'était pas meilleure.Dommage pour le costumes très élaborés.
    Evitez le déplacement et relisez la pièce,votre soirée n'en sera que meilleure.
Jean-Pierre L. a écrit le 13/11/2007 à 18h10
      Note =
    Chevauchée fantastique en cinq actes ! Les acteurs sont tous formidables, mais il faut voir Denis Podalydès courir dans tous les sens avec ses souliers rouges ! Les décors et les costumes ne déparent pas...Bref, un très bon après-midi de dimanche.
Haut