Connexion : Adhérent - Invité - Partenaire

Photo: D.R.

Public
Averti
Sujet
Difficile
Convient aux ados
Oui

PASSÉ (LE)
(moyenne sur 5 notes)
Avec entracte
COMÉDIE DRAMATIQUE de Léonid Andreïev, adapté et mis en scène par Julien Gosselin, avec Guillaume Bachelé, Joseph Drouet, Denis Eyriey, Carine Goron, Victoria Quesnel, Achille Reggiani, et Maxence Vandevelde.
Ekatérina Ivanovna, héroïne tragique d’une histoire empreinte de folie, de fanatisme, de radicalité, exprime parfaitement la pensée profonde de Léonid Andreïev : « la vie est une chose effrayante et incompréhensible ». Confrontée aux délires de son époux, l’accusant à tort d’être infidèle, elle va s’enfoncer dans la débauche, seule façon pour elle de répondre à l’étouffement d’une société patriarcale qui la voue au néant. Utilisant tous les codes de représentation, du vaudeville à la démesure tragique, mêlant texte, images et musique, Julien Gosselin magnifie une œuvre littéraire, « effacée » après la révolution bolchevique de 1917, ample, puissante et fascinante par ses débordements et sa liberté.
MC 93 BOBIGNY
1 boulevard Lénine
BP 71
93000 BOBIGNY
M° Bobigny-Pablo Picasso
Tél: 01 41 60 72 72
Web: www.mc93.com

 > Plan d'accès (Google Maps)
 > Plan du métro (RATP)
Voir tous les détails
Le spectacle s'est joué dans ce lieu du 18/11/2022 au 27/11/2022.
CONDITIONS GRAND PUBLIC
Durée 4h30.

CONDITIONS ADHERENTS
Pour voir les conditions sur ce spectacle et réserver, connectez-vous avec votre compte :
Accès adhérent

VOUS N’ÊTES PAS ENCORE ADHÉRENT ?
Renseignez vous sur « Les services offerts » ou appelez-nous au 01 43 72 17 00
et profiter d’invitations et/ou de tarifs réduits (jusqu'à -70%) sur tous nos spectacles.
Voir comment adhérer
Notes des adhérents
3
1
0
1
0
Derniers commentaires des adhérents
Blandine C. a écrit le 28/11/2022 à 14h08
      Note =
    J'avais lu une bonne critique, mais le volume sonore était insupportable. Nous avons été obligées de nous boucher les oreilles quasiment tout le temps. L'utilisation de la vidéo, si elle fait sens lorsqu'elle est utilisée à bon escient, est beaucoup trop systématique. Il ne se passe rien sur le devant de la scène, tout se passe derrière. On est au théâtre, pas au cinéma et trop de vidéo tue la vidéo. Finalement, nous sommes parties à l'entracte surtout en raison de l'agression sonore. Trop triste
Oana C. a écrit le 26/11/2022 à 11h29
      Note =
    L'édifice théâtral de Julien Gosselin, le théâtre au sol et la vidéo en hauteur, déferle inflexible et implacable d'un éclat sanglant, s'engouffre dans les ténèbres, brûle et consomme comme une géhenne de feu. Avec lui tout devient à la fois sombre et net. Le pouvoir exigeant et terrible de la captation filmée insinue lentement et pesamment l'hostilité lugubre du crime qu'on rate de peu. Une lumière froide, triste et solitaire, indicible comme la folie, vous envahit. Soumise à une pesanteur de plus en plus effroyable, la clarté même semble régie par des forces ténébreuses et mystérieuses. L'univers terrifiant, charnel et bestial de Léonid Andreïev vous engloutit dans un abîme noir : l'humanité est en haillons, l'espoir se défait en lambeaux, le désir enfile ses vêtements gris et tristes. Toute la gravité d'un théâtre immense, colossal.
SylviA a écrit le 25/11/2022 à 01h32
    Note =
    Face au décor, en bord de scène, c'est comme si j'étais seule à épier, de l'extérieur ce qui se passe devant la maison d'à côté,à vue, mais je guette surtout, avec curiosité ce qui se passe derrière la porte ouverte. La caméra se faufile pour moi à l'intérieur. Je suis à la fois dedans, dehors, à mon gré. Je prends en pleine face sur l'écran du haut, les gros plans, les expressions des visages, leurs saisissants rictus. Leur violence, en huis clos, me fait peur, je sursaute, je frémis ... Cette plongée au coeur de l'intime, cette descente aux enfers me secouent violemment. Je vis l'intensité dramatique de la fin en immersion totale; les vibrations sonores m'envahissent la tête et le le corps, décuplent mon émotion.J'ai du mal à me lever de mon fauteuil.Je sors en état de choc, bouleversée.
Annie C. a écrit le 22/11/2022 à 10h54
      Note =
    D'excellents comédiens dans une mise en scène tirée au cordeau avec un final époustouflant. J'aurais juste aimé voir les comédiens sur scène même si la vidéo apporte un réel plus.
Vincent M. a écrit le 19/11/2022 à 01h01
      Note =
    Quelle claque ! L'intense plan séquence du début donne le ton et retrouvera son miroir dans le plan séquence final, incroyable. Les caméras suivent les acteurs dans les scènes situées à l'intérieur du décor qui sont projetées au-dessus de la scène. Les personnages apparaissent par moment à l'extérieur, ou par les fenêtres. On peut ainsi lire les expressions, les rictus, les mimiques, les regards. Ce type de spectacle dérangeant, à la mise en scène inventive, ne supporte pas la moindre médiocrité et c'est une superbe réussite. L'interprétation est mise en valeur par la captation en direct, une véritable prouesse.
    Le spectacle dure 4h30 (2h15 + 30' entracte + 1h45) mais seul le début de la seconde partie m'a semblé un peu long.
    C'est un ovni théâtral à ne pas manquer, un vrai choc qui ne peut laisser indifférent, même si bien sûr il pourra ne pas plaire à certains, voire choquer.