Connexion : Adhérent - Invité - Partenaire
Accueil Qui sommes nous Les services offerts Comment adhérer au club Contactez-nous

Photo: D.R.

Public
Grand public
Humour
Subtil
Sujet
Instructif
Convient aux ados
Oui

PORTRAIT AVEDON - BALDWIN
(moyenne sur 12 notes)
THÉÂTRE CONTEMPORAIN texte Kevin Keiss, Élise Vigier, mise en scène Élise Vigier, avec Marcial Di Fonzo Bo et Jean-Christophe Folly.
L’un est écrivain, noir et homosexuel. L’autre est blanc, juif et photographe. Idoles des années soixante, James Baldwin et Richard Avedon portent sur l’impérialisme américain un regard acerbe et aimant. Ils décousent le drapeau de la première démocratie du monde, pays de l’esclavagisme et de l’extermination des peuples indiens. Élise Vigier, artiste associée à la direction de la Comédie de Caen, met en scène leur dialogue dansant et invite ses interprètes, Marcial Di Fonzo Bo et Jean-Christophe Folly, à tisser des liens entre les États-Unis et la France, via l’Argentine et le Togo. C’est la construction de soi qu’ils fêtent et interrogent, au sein d’une société où les notions d’intolérance et d’exclusion brûlent d’actualité.
THÉÂTRE DU ROND-POINT
2 bis, avenue Franklin-Roosevelt
75008 PARIS
M° Franklin Roosevelt / Champs-Élysées
Tél: 01 44 95 98 21
Web: www.theatredurondpoint.fr

 > Plan d'accès (Google Maps)
 > Plan du métro (RATP)
Voir tous les détails
Le spectacle s'est joué dans ce lieu du 29/03/2022 au 17/04/2022.
CONDITIONS GRAND PUBLIC

CONDITIONS ADHERENTS
Pour voir les conditions sur ce spectacle et réserver, connectez-vous avec votre compte :
Accès adhérent

VOUS N’ÊTES PAS ENCORE ADHÉRENT ?
Renseignez vous sur « Les services offerts » ou appelez-nous au 01 43 72 17 00
et profiter d’invitations et/ou de tarifs réduits (jusqu'à -70%) sur tous nos spectacles.
Voir comment adhérer
Notes des adhérents
9
3
0
0
0
Derniers commentaires des adhérents
Philippe P. a écrit le 20/04/2022 à 09h49
      Note =
    Magnifique duo avec un état de l'Amérique sur l'amitié . Marcial et Jean-Christophe sont excellents; dommage car pour une fois c'est trop court
Isabelle C. a écrit le 19/04/2022 à 15h40
      Note =
    Un duo imaginaire sensible et bouleversant de ces 2 grands personnages qui dialoguent, racontent des instants, des anecdotes de leurs origines, de leurs vies. Une Amérique aimée et détestée. Un moment suspendu qui nous touche au ❤️
Michel P. a écrit le 15/04/2022 à 08h38
      Note =
    Sur la rencontre et la complicité entre deux grands artistes, beau spectacle très bien joué par les deux comédiens, qui parlent finalement d'eux-mêmes autant que de Baldwin et Avedon. La représentation d'hier a été perturbée par une spectatrice véhémente accusant les auteurs de lui avoir volé son texte. Ambiance...
Stéphane G. a écrit le 12/04/2022 à 19h55
      Note =
    "Portrait Avedon-Baldwin : entretiens imaginaires" nous plonge dans un monde d'une grande sensibilité, avec un regard complice sur la vie, à travers le prisme de ces deux artistes, l'un écrivain et l'autre photographe. Les visions croisées de ces deux hommes, et leurs entretiens imaginaires, sont des témoignages sincères sur leur conception de la vie, leur pratique artistique, et le monde dans lequel ils évoluent. Ils vivent dans un univers bouillonnant de créativité, tout comme la mise en scène d'Élise Vigier, et la brillante interprétation de Marcial di Fonzo Bo et Jean-Christophe Folly. Un beau moment d'échange, plein d'énergie et d'originalité.
Valérie S. a écrit le 12/04/2022 à 12h36
      Note =
    Après avoir adapté Harlem Quartet, Elise Vigier retrouve l'auteur James Baldwin et l'associe au photographe Richard Avedon pour imaginer un dialogue entre les deux artistes américains, en se basant notamment sur le livre auquel tous les deux ont collaboré. La ségrégation, l'assimilation, le besoin d'écrire ou de photographier sont abordés... En écho, les deux interprètes Jean-Christophe Folly et Marcial Di Fonzo Bo s'entretiennent eux aussi sur l'intégration, le rapport à la photographie..., mêlant leur propres souvenirs à ceux des deux artistes des années 60, et montrant ainsi le caractère universel des propos évoqués. La mise en scène est vivante, le passage entre les comédiens et leur personnage est fluide, la complicité entre les deux interprètes se ressent et l'ensemble est très intéressant à suivre.
Voir tous les commentaires
Haut