Connexion : Adhérent - Invité - Partenaire

Photo: D.R.


RÉPONSE DES HOMMES (LA)
(moyenne sur 2 notes)
THÉÂTRE CONTEMPORAIN de et mise en scène par Tiphaine Raffier, avec Sharif Andoura, Éric Challier, Teddy Chawa, Pep Garrigues, François Godart, Camille Lucas, Edith Merieau, Judith Morisseau, Catherine Morlot et Adrien Rouyard.
Faire le juste, le bien, comment, pour quoi, pour qui ? Que ce soit La Chanson, Dans le nom, France-Fantôme ou ici La Réponse des hommes, chacune des créations de Tiphaine Raffier est traversée de grands mythes. C’est en s’intéressant au cycle du Décalogue de Krzysztof Kieslowski qu’elle a imaginé un spectacle en neuf chapitres, tandis qu’elle se préoccupait des thèmes du don, du contre-don, de la dette et du sacrifice.
THÉÂTRE NANTERRE-AMANDIERS
7, av. Pablo-Picasso
92022 NANTERRE CEDEX
M° Nanterre Préfecture
Tél: 01 46 14 70 00
Web: www.nanterre-amandiers.com

 > Plan d'accès (Google Maps)
 > Plan du métro (RATP)
Voir tous les détails
Le spectacle s'est joué dans ce lieu du 06/01/2022 au 28/01/2022.
CONDITIONS GRAND PUBLIC
Durée 3h20.

CONDITIONS ADHERENTS
Pour voir les conditions sur ce spectacle et réserver, connectez-vous avec votre compte :
Accès adhérent

VOUS N’ÊTES PAS ENCORE ADHÉRENT ?
Renseignez vous sur « Les services offerts » ou appelez-nous au 01 43 72 17 00
et profiter d’invitations et/ou de tarifs réduits (jusqu'à -70%) sur tous nos spectacles.
Voir comment adhérer
Notes des adhérents
0
0
2
0
0
Derniers commentaires des adhérents
Michèle M. a écrit le 24/01/2022 à 07h59
      Note =
    Je ne suis pas sûre que je garderai longtemps le souvenir de ce spectacle, dans l'air du temps : thématiques abordées (immigration, pédophilie ..), utilisation de la vidéo en filmant les acteurs en train de jouer, décor très minimaliste ...
    Plusieurs scènes s'enchaînent, attisant notre curiosité avec des moyens récurrents (une affiche mystérieuse, des alarmes).
    La durée du spectacle n'est pas un obstacle ; néanmoins je ne suis pas rentrée vraiment dans cette pièce, n'ai pas été touchée.
    Les questions sont posées en rappelant ce que sont les œuvres de miséricorde, au spectateur de réfléchir. Le problème vient peut-être d'une forme de saturation : théâtre, cinéma, journaux, télévision ... nous savons et nous réfléchissons déjà ! La réponse des hommes ???