Connexion : Adhérent - Invité - Partenaire
Accueil Qui sommes nous Les services offerts Comment adhérer au club Contactez-nous

Photo: D.R.

Public
Grand public
Convient aux ados
Oui

GIRLS AND BOYS
(moyenne sur 4 notes)
SEUL-E EN SCÈNE de Dennis Kelly, mise en scène Chloé Dabert, avec Bénédicte Cerutti.
Quand vous avez fait ça... D’abord, le coup de foudre dans les couloirs d’un aéroport. Tout commence par le rire, la fête, le bonheur. Le couple aura deux enfants, avant la débâcle. Et la fin de l’amour, comme une descente en spirale vers la guerre domestique, et l’irrémédiable. Une femme, seule en scène, appelle ses enfants, puis se rappelle le point de non-retour : l’horreur exactement.
THÉÂTRE DU ROND-POINT
2 bis, avenue Franklin-Roosevelt
75008 PARIS
M° Franklin Roosevelt / Champs-Élysées
Tél: 01 44 95 98 21
Web: www.theatredurondpoint.fr

 > Plan d'accès (Google Maps)
 > Plan du métro (RATP)
Voir tous les détails
Le spectacle s'est joué dans ce lieu du 21/04/2020 au 30/01/2022.
CONDITIONS GRAND PUBLIC
Durée 1h20.

CONDITIONS ADHERENTS
Pour voir les conditions sur ce spectacle et réserver, connectez-vous avec votre compte :
Accès adhérent

VOUS N’ÊTES PAS ENCORE ADHÉRENT ?
Renseignez vous sur « Les services offerts » ou appelez-nous au 01 43 72 17 00
et profiter d’invitations et/ou de tarifs réduits (jusqu'à -70%) sur tous nos spectacles.
Voir comment adhérer
Notes des adhérents
3
1
0
0
0
Derniers commentaires des adhérents
Stéphane G. a écrit le 28/01/2022 à 15h49
      Note =
    "Girls and boys" est le parcours de vie d'une femme en pleine ascension sociale. Un texte de Dennis Kelly qui détaille l'intimité du personnage central par une grande proximité avec le public. Bénédicte Cerutti endosse ce rôle avec un naturel déconcertant et un grand détachement. La comédienne prend à partie le public en nous racontant de façon anodine des détails de sa trajectoire de vie. On sourit, voire même on rit de bon coeur par le langage édulcoré utilisé. Dans l'épaisseur du nombre de détails accumulés énoncés au fil de ce monologue, le personnage se métamorphose. La mise en scène d'une froideur figeante avec ses parois coulissantes de Chloe Dabert prépare la métamorphose entre la jeune fille, la femme mais aussi la mère. Le spectateur passe de la violence des mots à celles des actes. A plusieurs reprises, le jeu de lumières laisse présager un dénouement qui se prépare mais tout cela est amené selon un naturel décadent. L'interprétation de cette comédienne est d'une virturosité qui vous laisse K.O. Le partage de la mémoire des évènements et des situations par le vêcu de cette femme est déroutant tant le jeu de la comédienne passe d'un état opposé à un autre comme des vases non communicants débordants. On assiste au trop plein d'accumulation de détails au vide et à l'absence interprétée. Le spectateur est sonné par cette histoire mais subjugué par l'interprétation bluffante de la comédienne.
Jean-François Fouque (j2f.) a écrit le 21/01/2022 à 16h08
      Note =
    Tant dans sa version d'il y'a trois ans,
    au petit Saint Martin, que l'actuelle au
    Rond-Point, cette pièce "terriblement"
    passionnante donne à voir et réfléchir
    sur la profondeur de l'âme humaine...
    (Difficile d'en dire beaucoup plus pour
    éviter de dévoiler trop de détails...).
    .
    j2f.
    .
Nikita a écrit le 15/01/2022 à 23h01
      Note =
    Superbe ! Magistralement interprété par Bénédicte Cerruti, le texte de D Kelly est percutant et plein d'humour, une tragédie qui ne laisse pas indifférent
Jfa a écrit le 13/01/2022 à 12h59
      Note =
    J'avais eu l'occasion d'aller voir cette pièce au petit théâtre saint-martin il y a 3 ans et je n'ai pas été déçu par cette nouvelle interprétation. On suit le présent/passé et on n'en ressort pas indemne. Un conseil : être en forme avant d'aller voir la pièce!
Haut