Connexion : Adhérent - Invité - Partenaire
Accueil Qui sommes nous Nos services Notre éthique Comment adhérer Questions courantes Contactez nous

Photo: D.R.


A-DÉMOCRATIE - Volet #3 Le Maniement des Larmes (L')
THÉÂTRE CONTEMPORAIN, de Nicolas Lambert, une mise en scène de Nicolas Lambert, collaboration artistique d'Erwan Temple, avec Nicolas Lambert, Erwan Temple ou Frédéric Evrard (en alternance), création musicale d'Eric Chalan, et les musiciens Hélène Billard, Éric Chalan, Jean-Yves Lacombe (en alternance).
Attentat de Karachi au Pakistan (2002), assassinat du président libyen Kadhafi (2011), financement des campagnes présidentielles d’Édouard Balladur (1995) et de Nicolas Sarkozy (2007), valse de valises de billets... Un portrait acide et explosif de la politique d’armement de la Ve République.
-
Réserver des places
THÉÂTRE DE BELLEVILLE
94, rue du Faubourg du Temple - Passage Piver
75011 PARIS
M° Goncourt
Tél: 01 48 06 72 34
Web: www.theatredebelleville.com

 > Plan d'accès (Google Maps)
 > Plan du métro (RATP)
Voir tous les détails
Le spectacle s'est joué dans ce lieu du 07/10/2019 au 28/12/2019.
CONDITIONS GRAND PUBLIC
Durée 2h00.

CONDITIONS ADHERENTS
Profitez d'invitations et/ou de tarifs réduits (jusqu'à 70%) sur tous nos spectacles.

Renseignement au 01 43 72 17 00.

Voir comment adhérer
Notes des adhérents
1
0
1
0
0
Derniers commentaires des adhérents
Jean-François Fouque (j2f.) a écrit le 03/01/2020 à 18h08
      Note =
    .
    Gros niveau de qualité pour ce troisième
    et dernier volet, qui gagne en force et en
    fluidité avec la présence, de deux autres
    interprètes. Et comme pour la totalité, de
    cette trilogie, les scènes sont ponctuées,
    d'interventions musicales, violoncelle ou
    contrebasse, en alternance.
    .
    j2f.
    .
Michel P. a écrit le 29/12/2019 à 11h22
      Note =
    Même si le meilleur volet de la trilogie documentaire de Nicolas Lambert demeure "Elf, la pompe Afrique" , celui-ci ne manque pas d'intérêt. Et puis à la fin il offre une désopilante imitation de Michel Rocard
Haut