Connexion : Adhérent - Invité - Partenaire
Accueil Qui sommes nous Nos services Notre éthique Comment adhérer Questions courantes Contactez nous

Photo: D.R.

Public
Grand public
Convient aux ados
Oui



DJIHAD
(moyenne sur 51 notes)
COMÉDIE DRAMATIQUE de et mis en scène par Ismaël Saïdi, avec Ismaël Saïdi ou Samir Kadi, Helmi Dridi, Florian Chauvet, Théo Askolovitch ou Lionel Correcher.
L'auteur Ismaël Saïdi prend le parti de faire tomber les murs entre les communautés et aspire, entre rires et larmes, à un meilleur " vivre ensemble ". Première partie d'un diptyque consacré au radicalisme, on découvre, en huit tableaux les aventures de trois paumés, embrigadés qui décident de partir se battre en Syrie pour sauver leurs frères musulmans. De Bruxelles à Homs, en passant par Istanbul, le périple tourne rapidement au chaos.
geesmNFAFAg
-
Réserver des places
THÉÂTRE LEPIC
1 avenue Junot
Moulin de la Galette
75018 PARIS
M° Pigalle - Abbesses - Lamarck Caulaincour
Tél: 01 42 54 15 12

 > Plan d'accès (Google Maps)
 > Plan du métro (RATP)
Voir tous les détails
CONDITIONS GRAND PUBLIC
Jusqu'au 18/12: les Mardi et Mercredi à 19h00. Du 11/1 au 15/2/2020: le Samedi à 17h00, le Dimanche à 18h00. Places à 22€. Durée 1h30.

CONDITIONS ADHERENTS
Profitez d'invitations et/ou de tarifs réduits (jusqu'à 70%) sur tous nos spectacles.

Renseignement au 01 43 72 17 00.

Voir comment adhérer
Un article en rapport avec ce spectacle :

  > Florian Chauvet Portrait par Bruno Perroud, paru le 19/11/2019.

Notes des adhérents
14
22
11
3
1
Derniers commentaires des adhérents
Daniel - Alain N a écrit le 15/11/2019 à 15h04
      Note =
    J'ai revu avec plaisir cette pièce de théâtre , quelle idée géniale de traiter ce sujet du Terrorisme en utilisant les ressorts du Comique . La fin est magnifique : la prise de conscience d'avoir été manipulé , endoctriné . C'est aussi ces jeunes exclus vivant dans un monde virtuel des jeux vidéos . Là , c'est la vraie vie avec ses tragédies , ses morts qui les font réaliser . C'est rare qu'un auteur traite ce sujet : on a envie de débattre ensuite
Claudine T. a écrit le 31/10/2019 à 13h10
      Note =
    Vu hier. La salle riait beaucoup. Je suis un peu partagée. J'ai plutôt aimé mais j' ai ressenti un peu de malaise, un peu de mépris de l'auteur face à ses personnages... Mais je me trompe peut-être. Pas aimé la tirade de la fin et son ton moralisateur.
    Mais le problème est bien posé. Et cela fait réfléchir. À voir donc.
Aurélie G. a écrit le 30/10/2019 à 18h10
      Note =
    Une pièce étonnamment drôle et émouvante pour parler d'une tragédie, d'un conflit qui a pu nous paraître lointain mais qui a également inspiré des destins similaires à ceux des personnages sur scène. Cette pièce interroge les parcours et les responsabilités conduisant vers ce destin tragique. Très bien interprété et d'une prescience surprenante
Stéphane G. a écrit le 20/10/2019 à 19h25
      Note =
    Il fallait oser écrire « Djihad », surtout quand on sait qu'Ismaël Saïdi, son auteur et metteur en scène, l'a sortie juste avant les attentats de 2015 en France. Il a fait ainsi preuve de courage, animé par une volonté d'expliquer qui étaient ces jeunes garçons au départ de la Belgique pour partir sauver leurs frères musulmans en Syrie.
    L'auteur les connait bien puisqu'il les a côtoyés dans la banlieue belge. Il a donc traité le sujet avec humour, mais aussi avec une certaine tendresse pour cette jeunesse égarée. Certes, le sujet est grave et l'auteur en prenant le parti de l'humour a parfois un peu caricaturé ces jeunes (un peu trop à mon goût), mais sa volonté est de montrer que ce sont des enfants paumés, malheureux qui sont sans véritable identité. Ils sont coincés entre leurs racines et leur nationalité belge et ils subissent la pression de leurs familles ainsi que celle de leur environnement. Il y a quelques émotions dans la pièce malgré quelques blagues de bas étage car la mort rode et la guerre impitoyable n'est pas ce que ces jeunes croyaient. L'ennemi est invisible et aucun des trois ne le rencontrera vraiment avec en arrière plan des drones tueurs survolant les lieux. Les jeunes acteurs sont à fond dans leur histoire et presque touchants, malgré le fait qu'ils soient partis faire la guerre de leur plein gré. Au cours de leur voyage et de leurs échanges mutuels, nous découvrirons que ces engagés volontaires ont une méconnaissance élémentaire de leur religion et que l'interprétation provient d'un tiers. On regrette que la pièce ne soit pas suivie d'un débat, car elle a le mérite d'interpeller les spectateurs et la plupart ont envie de partager leurs réflexions. Rien n'est simple dans Djihad, car le sujet est vaste et s'enrichirait de la confrontation des opinions. Ismaël Saïdi nous fait réfléchir sur un grave sujet toujours en pleine actualité. Son propos est animé du désir de faire tomber les murs entre les communautés arabes, juives et européennes.
ISH a écrit le 19/10/2019 à 13h45
      Note =
    Pièce intéressante sur la rupture identitaire.
Voir tous les commentaires
Haut