Connexion : Adhérent - Invité - Partenaire
Accueil Qui sommes nous Nos services Notre éthique Comment adhérer Questions courantes Contactez nous

Photo: D.R.

Public
Averti



RIDICULUM VITAE
(moyenne sur 15 notes)
COMÉDIE DRAMATIQUE, texte de Jean-Pierre Verheggen et Jacques Bonnaffé, une mise en scène et décor de Michel Bruzat, lumières de Franck Roncière, costumes de Dolores Alvez Bruzat, avec Marie Thomas et Benoit Ribière au piano.
Une élue locale doit inaugurer la salle des fêtes. Elle aborde les spectateurs par un discours de bienvenue qui au fur et à mesure devient un discours d’investiture. Les mots se précipitent, se télescopent, s’amalgament, trébuchent. Malgré elle, sa pensée se détourne de son objectif. Elle se prend les pieds dans la truculence, se cogne dans les convenances. La parole politique devient une parole poétique. Elle exhorte la jeunesse de s’affranchir des règles, réinvente une langue. Cite Artaud, Malraux, Rimbaud, Verlaine, Villon. Un éclat de rire subversif, irrespectueux où la poésie nous offre son vent du large .
-
Réserver des places
DÉCHARGEURS (LES)
3, rue des Déchargeurs
75001 PARIS
M° Châtelet
Tél: 01 42 36 00 50
Web: www.lesdechargeurs.fr

 > Plan d'accès (Google Maps)
 > Plan du métro (RATP)
Voir tous les détails
CONDITIONS GRAND PUBLIC
Jusqu'au 16/12: le Lundi à 19h00. Places de 28 à 10€. Durée 1h10.

CONDITIONS ADHERENTS
Profitez d'invitations et/ou de tarifs réduits (jusqu'à 70%) sur tous nos spectacles.

Renseignement au 01 43 72 17 00.

Voir comment adhérer
Notes des adhérents
6
4
3
1
1
Derniers commentaires des adhérents
Valérie S. a écrit le 13/11/2019 à 12h19
    Note =
    Voilà une pièce atypique. La première partie en forme de parodie de discours politique qui dérape est très drôle. La suite est beaucoup plus déroutante et m'a laissée un peu perplexe (sans doute quelques références théâtrales sont nécessaires pour apprécier ce passage...). Heureusement on raccroche sur la suite avec une poésie plus accessible. Une pièce qui joue avec les mots en s'affranchissant des règles, très bien interprétée par Marie Thomas.
Odile J. a écrit le 02/11/2019 à 13h26
      Note =
    Marie Thomas est toujours formidable je l'avais déjà vue dans "comment va le monde" elle confirme son talent à nous attraper nous faire passer par moult émotions le passage sur les managers m'a fait presque mourir de rire tellement juste pourtant! Merci et j'espère à bientôt Marie!
Flammenn J. a écrit le 16/10/2019 à 10h33
      Note =
    "Ridiculum Vitae" c'est tout un voyage... Dans la peau d'une élue locale, Marie Thomas monte sur scène pour l'inauguration d'une salle des fêtes. Très vite, elle mélange les mots, inverse les sens, et ré-invente une langue. Accompagnée par le pianiste Benoit Ribière, ce duo est formidable. Rires en rafales ou silences presque pesants, les émotions se mélangent en un claquement de doigts. Un formidable moment de théâtre!
Stéphane G. a écrit le 16/10/2019 à 00h54
      Note =
    Le langage est son territoire et son univers n'a pas de frontière. Marie Thomas est à la fois conseillère municipale et jeune délurée s'affranchissant de toutes les règles et convenances en deuxième partie pour finir dans la luxure poétique. Elle réinvente le langage en créant du bruit comme du silence. C'est une interprétation remarquable car la comédienne donne l'impression d'une improvisation permanente. Le texte est écrit par Jean-Pierre Verheggen et Jacques Bonnaffé qui, pour ce dernier, l'a aussi interprété dans le passé. Amateurs des mots et du verbe, de la dérision subversive et de la parole poétique, venez apprécier tout l'univers pittoresque de Ridiculum Vitae.
Félix G. a écrit le 15/10/2019 à 12h33
      Note =
    Quoique surpris de cette pièce, je me suis laissé emporté par le jeu puissant de l'actrice malgré un texte assez fouillis dont le déchiffrage semble réservé aux initiés...quoiqu'il en soit, on retrouve les mots vides des discours politiques, des envolées intello comme des feux d'artifices où les mots partent dans tous les sens....et une orientation vers la poésie, mais davantage en une lointaine intention peut être atteignable un jour....l'état de stress est maintenu volontairement par la comédienne pendant plus d'une heure, une performance qui doit être assez éprouvante....mais on arrive à trouver des prétextes à rire, rassurez vous !
Voir tous les commentaires
Haut