Connexion : Adhérent - Invité - Partenaire
Accueil Qui sommes nous Nos services Magazine Comment adhérer Questions courantes Contactez nous

Photo: D.R.




SOLILOQUES DU PAUVRE (LES)
(moyenne sur 14 notes)
TEXTES, de Jehan-Rictus, une mise en scène, scénographie et costumes de Michel Bruzat, avec Pierre-Yves Le Louarn, Sébastien Debard (accordéon, piano).
Un pauvre, un miséreux, un oublié de la société clame, proteste les misères du peuple. Muni de son verbe gouailleur, il s’insurge face à une société ignorante, sans pitié pour les pauvres gens, les délaissés, les laissés-pour-compte. En 1885, Jehan-Rictus (anagramme imparfaite de Jésus-Christ) scandait pour la première fois ses poèmes dédiés au pauvre peuple. L’histoire considère ces poèmes comme l’ancêtre du rap. L’argot qui se déploie, « la géniale déformation de la langue » comme dira Stéphane Mallarmé est un cri de douleur, de révolte et de vie.

-
Réserver des places
DÉCHARGEURS / LE PÔLE
3, rue des Déchargeurs
75001 PARIS
M° Châtelet
Tél: 01 42 36 00 50
Web: www.lesdechargeurs.fr

 > Plan d'accès (Google Maps)
 > Plan du métro (RATP)
Voir tous les détails
CONDITIONS GRAND PUBLIC
Durée 1h10.

CONDITIONS ADHERENTS
Profitez d'invitations et/ou de tarifs réduits (jusqu'à 70%) sur tous nos spectacles.

Renseignement au 01 43 72 17 00.

Voir comment adhérer
Notes des adhérents
5
7
0
2
0
Derniers commentaires des adhérents
  > Michelle D. a écrit le 16/02/2019 à 22h48
      Note =
    J'ai trouvé lassant ce ton gueulard, répétitif, sans nuances .
    J'ai trouvé qu'il nuisait à la force du texte.
  > Michel P. a écrit le 08/02/2019 à 20h58
      Note =
    Texte intéressant quoiqu'un peu répétitif mais le spectacle est surtout à voir pour l'interprétation hallucinante d'un Pierre-Yves le Louarn prodigieux d'engagement et de maîtrise technique, qui fait corps avec son personnage et nous tient en haleine pendant 1 heure 10.
  > Stéphane G. a écrit le 05/02/2019 à 08h46
      Note =
    Ce texte de Jehan-Rictus a été écrit en 1897 dans sa 27ème année dans un français épuré et rythmé de vers comme une sorte de poésie sur un sujet brûlant d'actualité en 2019. L'auteur s'insurge sur l'immoralité de cette sociétè et de l'hypocrisie des bien-pensants. Sa dénonciation du sort de ceux qu'il appelle ces « purotains », "les lépreux de la démocratie", "les traineux" d'hier sont les SDF d'aujourd'hui. Il décrit le pain quotidien de ces miséreux sans toit, le sel de la vie avec son lot chargé d'amertume et de rancoeur pour tous ceux qui n'ose poser leur regard sur ces exclus, de peur de découvrir ou vivre leur triste réalité. L'acteur joue avec ses tripes et il nous dérange parce qu'il nous renvoie à notre triste réalité, à notre train-train confortable du quotidien et tout simplement à notre manque d'humanité. Ce texte magnifique est explosif, ses silences parlent et dérangent, ses mots nous écorchent et nous interpellent.
  > Isabelle B. a écrit le 24/01/2019 à 10h12
      Note =
    texte très puissant et malheureusement d'une grande actualité !
    excellente performance de l'acteur et magnifique accompagnement de l'accordéoniste : un grand bravo !
  > CathG a écrit le 21/01/2019 à 17h14
      Note =
    On peut être un pauvre, un laissé pour compte, un miséreux, mais être poète. Pierre Yves Le Louarn nous fait partager son quotidien d'homme des rues, confronté à l'indifférence des nantis, et de Dieu. Il s'exprime en vers, avec un beau vocabulaire, issu du langage du XIXe siècle. C'est un spectacle poignant, superbement interprété.
Voir tous les commentaires
Haut