Connexion : Adhérent - Invité - Partenaire
Accueil Qui sommes nous Nos services Magazine Comment adhérer Questions courantes Contactez nous

Photo: D.R.




QUE JE T’AIME! COURRIER DU COEUR
(moyenne sur 13 notes)
TEXTES de et avec Clémence Massart, mise en scène de Philippe Caubere.
Jeunes filles, femmes mûres, vieilles dames, toutes les générations se sont adressées au courrier du cœur d’un magazine féminin dans les années 50/60. Clémence Massart s’empare de ces lettres et nous offre des tranches de vie, hilarantes, émouvantes, témoignage de ces temps d’avant la pilule, la loi Veil et surtout d’avant 68. Mais pour ce qui est des ignorances et des inquiétudes en matière « d’amour », peu de choses ont changé. Et ces lettres, venant d’une époque révolue, n’en sont que plus touchantes et plus drôles.

-
Réserver des places
THÉÂTRE DU LUCERNAIRE
53, rue Notre-Dame-des-Champs
75006 PARIS
M° Notre-Dame des Champs/Vavin
Tél: 01 45 44 57 34
Web: www.lucernaire.fr

 > Plan d'accès (Google Maps)
 > Plan du métro (RATP)
Voir tous les détails
CONDITIONS GRAND PUBLIC
Jusqu'au 9/2: du Mardi au Samedi à 21h00. Places à 28€. Durée 1h40.

CONDITIONS ADHERENTS
Profitez d'invitations et/ou de tarifs réduits (jusqu'à 70%) sur tous nos spectacles.

Renseignement au 01 43 72 17 00.

Voir comment adhérer
Notes des adhérents
8
2
2
1
0
Derniers commentaires des adhérents
  > Michel B. a écrit le 18/01/2019 à 18h56
      Note =
    Très bon spectacle avec une actrice actrice excellente
    Allez y, on passe un bon moment...
  > Danielle W. a écrit le 18/01/2019 à 12h14
      Note =
    Beaucoup de plaisir grace à l'energie communicative de Clémence Massard.
    Il faut faire une suite avec les réponses en s'inspirant des grandes figures du genre, telle Ménie Grégoire.
    Humour décalé et bon enfant.
  > Cécile D. a écrit le 13/01/2019 à 19h32
      Note =
    Belle idée de spectacle, et Clémence Massart est attachante.
  > Danielle J. a écrit le 12/01/2019 à 11h54
      Note =
    quelle actrice plein de truculence...on passe un bon moment en écoutant les doléances des femmes au courrier du cœur...si la forme a changé le fond reste le même.
  > Georgette G. a écrit le 05/01/2019 à 13h44
    Note =
    Il faut aller à la recherche de l'aspect poétique annoncé pour ce spectacle!
    Trop de vulgarités, trop long, trop de fausses notes.
    Une énergie débordante incontestable
Voir tous les commentaires
Haut