Connexion : Adhérent - Invité - Partenaire
Accueil Qui sommes nous Nos services Magazine Comment adhérer Questions courantes Contactez nous

Photo: D.R.




THE SCARLET LETTER
(moyenne sur 5 notes)
TEXTES, texte, mise en scène, scénographie, costumes et jeu d'Angélica Liddell, librement inspiré de l’œuvre de Nathaniel Hawthorne, avec Joele Anastasi, Tiago Costa, Daniel Matos, Angélica Liddell, Borja Lopez, Tiago Mansilha, Vinicius Massucato, Eduardo Molina, Nuno Nolasco, Antonio Pauletta, Antonio L. Pedraza et Sindo Puche. Spectacle en espagnol surtitré en français.
Si c’était autrefois la religion qui censurait, rejetait, c’est aujourd’hui l’empire de la raison qui domine la pensée puritaine de notre société. Dans un déchirant cri de souffrance, Angélica Liddell nous rappelle que l’humanité trouve son fondement dans la culpabilité du premier homme, c’est sur cette base qu’elle libère ses tourments, porteuse des stigmates de nos infractions à la morale et de nos mauvaises consciences.

-
Réserver des places
THÉÂTRE NATIONAL DE LA COLLINE
15, rue Malte-Brun
75020 PARIS
M° Gambetta
Tél: 01 44 62 52 52
Web: www.colline.fr

 > Plan d'accès (Google Maps)
 > Plan du métro (RATP)
Voir tous les détails
CONDITIONS GRAND PUBLIC
Jusqu'au 26/1: du Mercredi au Samedi à 20h30, le Mardi à 19h30, le Dimanche à 15h30. Places de 30 à 10€.

CONDITIONS ADHERENTS
Profitez d'invitations et/ou de tarifs réduits (jusqu'à 70%) sur tous nos spectacles.

Renseignement au 01 43 72 17 00.

Voir comment adhérer
Notes des adhérents
2
1
0
0
2
Derniers commentaires des adhérents
  > Vincent Z. a écrit le 21/01/2019 à 17h42
      Note =
    je dis juste BRAVO
  > Laurent M. a écrit le 20/01/2019 à 10h42
      Note =
    Très abscons. Beaucoup de bruits, de cris et de gesticulations difficilement compréhensibles
  > Marlène D. a écrit le 18/01/2019 à 14h36
    Note =
    J'ai vu la pièce la semaine dernière: une amie était absolument ravie, et moi,ennuyée à mort par une musique trop forte, les paroles criées dans un microphone, et un texte qui ne tient du roman de Hawthorne que la transgression sexuelle, avec des philo-sèmes de Foucault, Barthes, Derrida et d'autres écrivains contemporains toujours sur la sexualité, et des scènes qui frôlent le vulgaire et le pornographique. Très déçue par ce spectacle.
  > Mighelina S. a écrit le 13/01/2019 à 07h20
      Note =
    Angelica Liddell toujours provocante et dérangeante dans sa mise en scène mais cela m'a fait un bien fou de voir sur un plateau un spectacle qui bouscule les belles âmes puritaines et bien pensantes. Elle fait de la scène théâtrale un parfait exutoire en nous assenant des vérités occultées.. Elle piétine, profane l'ordre social et moral, fait l'apologie du péché, revendique la culpabilité, l'humiliation, l'impureté, pour mieux voir apparaître la beauté. Merci ...
  > Gilbert P. a écrit le 11/01/2019 à 09h57
    Note =
    Violent, audacieux, exaspérant, sublime le spectacle d'A Liddell rapproche le puritanisme du 17ème siècle et l'époque dans laquelle nous sommes plongés ( me too )
    Une ode au désir et au sexe à ne pas mettre dans tous les regards
    La spectatrice assise à côté de moi m'a assuré qu'elle reviendrait ....pour mieux voir !!!!!!
Haut