Connexion : Adhérent - Invité - Partenaire
Accueil Qui sommes nous Nos services Magazine Comment adhérer Questions courantes Contactez nous

Photo: D.R.




HEUREUX STRATAGÈME (L')
(moyenne sur 8 notes)
COMÉDIE DRAMATIQUE de Marivaux, mise en scène d'Emmanuel Daumas, avec Éric Génovèse, Jérôme Pouly, Julie Sicard, Loïc Corbery, Nicolas Lormeau, Jennifer Decker, Laurent Lafitte et Claire de La Rüe du Can. COMPLET.
Personnage féminin d’une liberté remarquable, la Comtesse est pour Emmanuel Daumas loin de la simple coquette. La pièce, qu’il dit « sans âge », a été écrite en 1733 pour les Comédiens-Italiens, à la même époque que Le Petit-Maître corrigé. Marivaux s’y concentre sur les rouages de la passion, qu’il met à nu sans passer outre leurs contradictions.

-
Réserver des places
THÉÂTRE DU VIEUX-COLOMBIER
21, rue du Vieux-Colombier
75006 PARIS
M° Saint-Sulpice / Sèvres-Babylone
Tél: 01 44 39 87 00
Web: www.comedie-francaise.fr

 > Plan d'accès (Google Maps)
 > Plan du métro (RATP)
Voir tous les détails
CONDITIONS GRAND PUBLIC
Durée 1h45.

CONDITIONS ADHERENTS
Profitez d'invitations et/ou de tarifs réduits (jusqu'à 70%) sur tous nos spectacles.

Renseignement au 01 43 72 17 00.

Voir comment adhérer
Notes des adhérents
3
2
2
1
0
Derniers commentaires des adhérents
  > Nathalie R. a écrit le 29/11/2018 à 16h09
    Note =
    Un spectacle de qualité
  > Jean-Jacques F. a écrit le 04/11/2018 à 12h51
      Note =
    Je ne comprends pas (à part pour multiplier par 2 les entrées et donc les recettes) ce dispositif que vous appelez bifrontal pour cette pièce. Non seulement, nous sommes mal installés (partie du fond) mais surtout avons de vraies difficultés à entendre les comédiens.
    Par ailleurs, le décor minimaliste est décevant et la chanson en anglais entre les actes n'apporte rien.
    Heureusement que le jeu des acteurs relève très largement l'ensemble...
  > Berny a écrit le 03/11/2018 à 14h43
      Note =
    Un régal pour la performance des acteurs comme toujours au Français et la beauté du texte plein d'humour. Pour la mise en scène et le décor : bof et rebof ! Ou quand il faut faire moderne on peint vaguement tout en blanc et on glisse deux bâches plastiques : (((((
  > Stéphanie G. a écrit le 08/10/2018 à 12h14
    Note =
    Quel régal de voir, d'écouter des acteurs capables de jouer leur partition si naturellement (ah l'accent du sud de Laurent Lafitte !!). Un peu déstabilisée au démarrage par les costumes modernes, j'ai complètement adhéré ensuite au texte, aux situations, à la mise en scène. Bravo aux acteurs capables de jouer avec cette scène centrale qui ne les aide pas vraiment pour la portée de leurs voix. Mais même à l'avant-dernier rang,ce n'est pas dérangeant.
    PS : avec le dispositif bi-frontal, 267 places disponibles au lieu de 300 places donc c'est vraiment un parti pris artistique, pas un stratagème commercial....
  > Teresa A. a écrit le 04/10/2018 à 13h34
      Note =
    D'accord avec Thierry. Nous non plus n'avons pas compris l'utilité du dispositif bifrontal car difficulté d'entendre les paroles de certains comédiens face à une partie des spectateurs (surtoût Loic Corbery), ainsi que le chanson (pourquoi en anglais?) entre les actes
Voir tous les commentaires
Haut