Connexion : Adhérent - Invité - Partenaire
Accueil Qui sommes nous Nos services Comment adhérer Questions courantes Contactez nous

Photo: D.R.


THÉÂTRE DU VIEUX-COLOMBIER

21, rue du Vieux-Colombier
75006 PARIS
M° Saint-Sulpice / Sèvres-Babylone
Tél: 01 44 39 87 00
Web: www.comedie-francaise.fr

 > Plan d'accès (Google Maps)
 > Plan du métro (RATP)



Le théâtre du Vieux-Colombier ouvre ses portes le 23 octobre 1913 dans l'ancien Athénée-Saint-Germain sous l'impulsion de Jacques Copeau, critique littéraire, codirecteur de la Nouvelle Revue française, metteur en scène, acteur et directeur de troupe. La volonté de la compagnie est de rompre avec le goût et les moeurs du théâtre contemporain. Copeau fait les beaux jours du théâtre jusqu'en 1924 où il décide de monter désormais le "tréteau nu" dans les villages. Jean Tedesco prend la direction du Vieux-Colombier et fait découvrir au public le cinéma d'avant-garde jusqu'en 1934. Entre-temps, la compagnie des Quinze, composée de comédiens formés par J. Copeau et dirigés par Michel Saint-Denis sont revenus dans le théâtre. Paul Annet Badel prend la direction des lieux en 1943 coïncidant au début de l'époque "existentialisme" du Vieux-Colombier. Dans la cave située sous le théâtre, le club du Vieux-Colombier accueille le jazz New Orléans à partir de 1948, avec Claude Luter, Sidney Bechet et parfois Boris Vian. Le théâtre du Vieux-Colombier reprend le nom de 'Jacques Copeau' sous la direction de Bernard Jenny en 1961. La chanson entre au programme avec Léo Ferré, Catherine Sauvage ou Guy Béart. La comédienne Marthe Mercadier prend la direction du Vieux-Colombier en 1970 et y multiplie les activités : spectacles pour enfants, théâtre de minuit, cabaret... Après une longue fermeture, le théâtre ouvre en 1993 avec Jacques Lassalle et Jean-Pierre Miquel à la direction artistique. Jean Pierre Miquel prend les rênes en solo un an plus tard jusqu'en 2001.
-
Les spectacles
2
20 000 LIEUES SOUS LES MERS  
COMÉDIE
Jusqu'au dimanche 12 mars

Plus jeune, Christian Hecq rêvait d’être physicien. Fasciné par l’astrophysique et les vieilles mécaniques, c’est la lecture de Jules Verne qui a éveillé en lui cette curiosité scientifique. Il a aussi une autre passion : celle de la marionnette. Il en apprend l’art de la manipulation et rencontre...

RONDE (LA)
COMÉDIE DRAMATIQUE
Jusqu'au dimanche 8 janvier

Dans cette suite de saynètes convoquant à chaque fois des personnages issus de classes sociales différentes – prostituée, soldat, femme mariée, comte... –, il met en scène une rencontre qui s’achève juste après l’acte sexuel, évoqué par de simples points de suspension. À chaque révolution de la ro...

Haut