Connexion : Adhérent - Invité - Partenaire
Accueil Qui sommes nous Nos services Notre éthique Comment adhérer Questions courantes Contactez nous

Photo: D.R.




ÉTÉ 80 (L')
(moyenne sur 4 notes)
TEXTE(S) Adaptation et mise en lecture de Bertrand Marcos, avec Fanny Ardant.
Fanny Ardant lit Marguerite Duras. Comment une commande pour Libération est devenue une œuvre littéraire à part entière ? Au-delà de quelques références politiques liées à la forte actualité de l’été 1980, on retrouve surtout la fascination de Marguerite Duras pour la mer, l’enfance, le désir, et l’amour impossible. Surgit à chaque page la force de son écriture. Cette nécessité de dire et de saisir ce qui se voit, ou tente de se voir, là, devant nous. Avant que cela ne disparaisse, devant l’éternité de la mer. Bien qu'assez peu connu du grand public, L'Été 80 est certainement l'un des textes les plus importants de Marguerite Duras. Elle écrira elle-même plus tard: "L'Été 80 est devenu maintenant le seul journal de ma vie".
-
Réserver des places
THÉÂTRE DE L'ATELIER
1 place Charles-Dullin
75018 PARIS
M° Anvers/Abbesses/Pigalle
Tél: 01 46 06 49 24
Web: www.theatre-atelier.com

 > Plan d'accès (Google Maps)
 > Plan du métro (RATP)
Voir tous les détails
Le spectacle s'est joué dans ce lieu du 28/01/2018 au 29/01/2018.
CONDITIONS GRAND PUBLIC
Durée 1h10.

CONDITIONS ADHERENTS
Profitez d'invitations et/ou de tarifs réduits (jusqu'à 70%) sur tous nos spectacles.

Renseignement au 01 43 72 17 00.

Voir comment adhérer
Notes des adhérents
1
0
0
1
2
Derniers commentaires des adhérents
Juliette-Valérie S. a écrit le 30/01/2018 à 10h25
      Note =
    Je suis venue pour Fanny Ardant, égale à elle-même,avec cette voix qui la rend mystérieuse pour raconter l'été 80 de Marguerite DURAS !
    La chronique sur la côte normande est ennuyeuse au fil du spectacle, trop longue à mon goût, sauvé par quelques références intéressantes sur l'actualité politique du moment ! Bref un peu décevant.
Christophe S. a écrit le 30/01/2018 à 00h46
      Note =
    Un Théâtre ....une voix ....des mots ...ceux de Marguerite Duras. La voix c'est celle de Fanny Ardant , si singulière . Une voix emprunt d'imaginaire qui vous transporte ...ce soir la destination était la côte normande ...durant l'été 80 . Au-delà de quelques références à l'actualité politique du moment, il était question de la mer, d'enfance, de désir, d'amour impossible....les mots claquent au rythme d'une mer déchaînée ...on les reçoit en pleine figure ...à l'image de la brassée de roses blanches jetées à la comédienne durant les longs applaudissements du public ...un lundi soir au Théâtre ...Mon lundi soir au Théâtre de L'Atelier .....
cc a écrit le 29/01/2018 à 19h59
      Note =
    absolument incompréhensible !! on s'accroche du début à la fin pour essayer de comprendre de quoi il s'agit !! Dommage pour Fanny Ardant !
Haut