Connexion : Adhérent - Invité - Partenaire
Accueil Qui sommes nous Nos services Comment adhérer Questions courantes Contactez nous

Photo: D.R.




NOTRE INNOCENCE
(moyenne sur 9 notes)
COMÉDIE DRAMATIQUE texte et mise en scène de Wajdi Mouawad, avec Emmanuel Besnault, Maxence Bod, Mohamed Bouadla, Sarah Brannens, Théodora Breux, Hayet Darwich, Lucie Digout, Jade Fortineau, Julie Julien, Maxime Le Gac‑Olanié, Hatice Ozer, Lisa Perrio, Simon Rembado,, Charles Segard‑Noirclere,, Paul Toucang, Etienne Wu Paul Lou, Mounia Zahzam et Yuriy Zavalnyouk.
Une jeune femme d’une vingtaine d’années, portée par l’intuition du siècle qui l’a vue naître et refusant celui qui s’ouvre à elle, se tue un matin en se jetant de la fenêtre de son appartement. Pourtant elle s’appelait Victoire, pourtant elle était portée par la force brutale de la poésie. Pourtant elle croyait aux mots qui disent les maux. Dans l’instant indicible qui veut qu’une femme choisisse de se donner la mort, il y a aussi parfois l’intuition d’un don comme si, par ce geste irréparable, ce qui ne pouvait être exprimé la mort seule savait l’offrir.

-
Réserver des places
THÉÂTRE NATIONAL DE LA COLLINE
15, rue Malte-Brun
75020 PARIS
M° Gambetta
Tél: 01 44 62 52 52
Web: www.colline.fr

 > Plan d'accès (Google Maps)
 > Plan du métro (RATP)
Voir tous les détails
CONDITIONS GRAND PUBLIC

CONDITIONS ADHERENTS
Profitez d'invitations et/ou de tarifs réduits (jusqu'à 70%) sur tous nos spectacles.

Renseignement au 01 43 72 17 00.

Voir comment adhérer
Notes des adhérents
3
2
1
0
3
Derniers commentaires des adhérents
  > Michèle M. a écrit le 25/03/2018 à 19h01
      Note =
    Ce spectacle est en quatre parties.
    Tout d'abord une jeune femme vient nous expliquer le comment et le pourquoi du spectacle.
    Puis tous les acteurs arrivent en groupe et, à l'unisson (ce qui est une performance), nous jettent à la figure les reproches de la jeune génération à ses aînés. Ils rêvent d'une vie où il n'y aurait que les 20-30 ans !
    Enchaînement sur une musique très bruyante sur laquelle la troupe se défoule plus qu'elle ne danse.
    Nous sommes à la moitié du spectacle ; la pièce commence. Quelques spectateurs sont partis.
    Le désenchantement continue. Nos jeunes gens ne cessent de se disputer et de se faire des reproches. Voici venu le temps de l'individualisme.
    Pas de décor, costumes de tous les jours. Rien ne fait rêver. Si c'était le but, c'est réussi.
    J'ai dormi une demi-heure.
  > Daniel - Alain N a écrit le 23/03/2018 à 14h25
      Note =
    La première partie est bouleversante , dérangeante . Ce sont 18 jeunes gens perdus , sans repères , face à l'état des lieux de la société Française : l'héritage laissé par leurs parents . C'est un cri du groupe envoutant. La deuxième partie , c'est autour de la Culpabilité individuelle et collective face au suicide de leur amie. Ma critique , pas de lien entre les parties , mais surtout un texte faible et un jeu des comédiens manquant de puissance dans la deuxième partie .
  > Annie C. a écrit le 20/03/2018 à 12h46
      Note =
    Une pièce qui nous parle et par moment dérange à plus d'un titre. J'ai particulièrement aimé la partie centrale où ces jeunes abordent la mort de l'un d'entre eux à l'aube de leur vie d'adulte.
  > Sandra N. a écrit le 19/03/2018 à 15h52
      Note =
    Pièce très dense, de part des tableaux très différents d'abord. Un deuxième tableau puissant même si un peu long, une performance dans cette chorale originale pleine de colère. Heureusement les tableaux suivants enchâinent sur du théâtre classique où divers thèmes s'entremêlent autour de l'innocence perdue. Cela tourne dans le psy, du coup tout le monde n'adhère pas. J'ai été emballée mais il ne faut pas être fatigué pour suivre ces 2h30 denses.
  > Juliette-Valérie S. a écrit le 19/03/2018 à 15h40
      Note =
    Une fois de plus étonnant, Original et très intéressant.
    On ne s'en lasse pas. Bravo à notre belle jeunesse
Voir tous les commentaires
Haut