Connexion : Adhérent - Invité - Partenaire
Accueil Qui sommes nous Nos services Comment adhérer Questions courantes Contactez nous

Photo: D.R.

Public
Averti



ERICH VON STROHEIM
(moyenne sur 26 notes)
COMÉDIE DRAMATIQUE de Christophe Pellet, mise en scène de Stanislas Nordey, avec Emmanuelle Béart, Thomas Gonzalez, Laurent Sauvage, en alternance avec Victor de Oliveira.
Emmanuelle Béart est cette femme qui va droit au but. Elle veut un enfant. Autour d’elle, deux hommes, paumés. Nordey met en scène les troubles tangibles d’individus fissurés qui cherchent réparation.

-
Réserver des places
THÉÂTRE DU ROND-POINT
2 bis, avenue Franklin-Roosevelt
75008 PARIS
M° Franklin Roosevelt / Champs-Élysées
Tél: 01 44 95 98 21
Web: www.theatredurondpoint.fr

 > Plan d'accès (Google Maps)
 > Plan du métro (RATP)
Voir tous les détails
CONDITIONS GRAND PUBLIC
Durée 1h40.

CONDITIONS ADHERENTS
Profitez d'invitations et/ou de tarifs réduits (jusqu'à 70%) sur tous nos spectacles.

Renseignement au 01 43 72 17 00.

Voir comment adhérer
Notes des adhérents
5
2
6
5
8
Derniers commentaires des adhérents
  > Thierry C. a écrit le 17/05/2017 à 00h37
      Note =
    Je pense qu'il faut voir ce spectacle comme une expérience.
    Emmanuelle BEART est magnifique ainsi que Thomas GONZALEZ.(Suis moins convaincu par le jeu mécanique de Laurent SAUVAGE).
    On oublie complètement que l'un des acteurs joue nu.
    Expérience déroutante et surtout envoutante.
    On ne regrette pas au final d'avoir fait l'effort de se laisser imprégner par les sensations.
  > Eric D. a écrit le 15/05/2017 à 15h28
      Note =
    Superbe mise en scène et acteurs magnifiques notamment E. BEART et T. GONZALEZ.
    Mais le texte est vraiment particulier, déconcertant et surtout sombre et noir
  > Carole M. a écrit le 15/05/2017 à 08h50
      Note =
    Déconcertant ...puis fascinant !! 3 acteurs formidables
  > Sandra P. a écrit le 13/05/2017 à 12h13
      Note =
    Attention, OTNI (Objet Théâtral Non Idenfié) !
  > Annie C. a écrit le 11/05/2017 à 11h19
      Note =
    J'ai aimé ce texte bien sûr particulier sur le désarrois qu'entraîne parfois la liberté des mœurs . La nudité du comédien accentue son rôle plutôt pureté-naïveté.
Voir tous les commentaires
Haut