Connexion : Adhérent - Invité - Partenaire
Accueil Qui sommes nous Nos services Comment adhérer Questions courantes Contactez nous

Photo: D.R.




COMPARTIMENT FUMEUSES
(moyenne sur 10 notes)
COMÉDIE DRAMATIQUE de Joëlle Fossier, mise en scène d'Anne Bouvier, avec Bérengère Dautun, Sylvia Roux et Florence Muller.
Une prison: cellules minuscules où viennent s’échouer des femmes meurtries. Hasard? Destin? Suzanne, la rebelle, fait régner l’ordre "chez elle", jusqu’au jour où, contrainte et forcée, elle accueille Blandine de Neuville. Entre ces deux femmes que rien socialement n’aurait dû rapprocher, éclot une histoire d’amour sous l’œil jaloux de la troisième, la surveillante. L’histoire de Blandine de Neuville est une histoire humaine, universelle.

-
Réserver des places
STUDIO HÉBERTOT
78 bis, bd des Batignolles
75017 PARIS
M° Rome / Villiers
Tél: 01 42 93 13 04
Web: www.studiohebertot.com

 > Plan d'accès (Google Maps)
 > Plan du métro (RATP)
Voir tous les détails
CONDITIONS GRAND PUBLIC
Durée 1h10.

CONDITIONS ADHERENTS
Profitez d'invitations et/ou de tarifs réduits (jusqu'à 70%) sur tous nos spectacles.

Renseignement au 01 43 72 17 00.

Voir comment adhérer
Notes des adhérents
2
6
0
2
0
Derniers commentaires des adhérents
  > cc a écrit le 14/04/2017 à 22h51
      Note =
    Texte intéressant mais impossible de croire à cette histoire tant la différence d âge est criante. En dehors de cette déception, les actrices ont une belle présence.
  > Véronique M. a écrit le 10/04/2017 à 22h52
    Note =
    Un texte intéressant, de très bonnes actrices, comme d'habitude dans ce théâtre une pièce de qualité.
  > Jean-François Fouque (j2f.) a écrit le 05/04/2017 à 01h12
      Note =
    .

    Les comédiennes font ce qu'elles peuvent, pour tirer leur épingle du jeu
    dans ce spectacle, hélas globalement bancal... Outre une grosse erreur
    de la correspondance de l'âge, de Bérangère Dautun, par rapport à son
    personnage, le texte est téléphoné, morne et sans la finesse nécessaire
    à l'expression des sentiments qu'il prétend dépeindre, le tout étant truffé
    d'ahurissants anachronismes dans la mise en scène sans aucun rapport
    avec la réalité du milieu carcéral...

    j2f.
    .
  > Danielle P. a écrit le 03/04/2017 à 18h50
    Note =
    Plus que dimanche prochain pour aller voir cette très bonne pièce merveilleusement interprétée.
  > CathG a écrit le 03/04/2017 à 18h01
      Note =
    Cette rencontre entre deux condamnées, que tout sépare,éducation, milieu social,caractère,nous rappelle, que dans n'importe quelle circonstance, deux être peuvent se comprendre malgré leurs différences,même dans un milieu carcéral.
    Cela a un côté poétique, que l'on attend absolument pas dans cet environnement
    Un bémol, Bérengère Dautun est trop âgée pour le rôle
Voir tous les commentaires
Haut