Connexion : Adhérent - Invité - Partenaire
Accueil Qui sommes nous Nos services Comment adhérer Questions courantes Contactez nous

Photo: D.R.

Public
Averti
Sujet
Difficile



CHAMBRE 100 (LA)
(moyenne sur 5 notes)
COMÉDIE DRAMATIQUE de et mis en scène par Vincent Ecrepont, avec Pierre Giraud, Jana Klein, Ariane Lagneau, Philippe Quercy et Josée Schuller.
C’est quoi être vivant ? Voilà la question abordée avec pudeur par ce texte bouleversant inspiré de témoignages issus de services de soins palliatifs. Entre émotions et sourires, cette partition résonne en chacun de nous. Au travers d’une mise en scène qui évite tout sentimentalisme, cinq acteurs à fleur de peau portent ce texte que l’on reçoit comme un appel à se dire et à choisir sa propre vie.

-
Réserver des places
DÉCHARGEURS / LE PÔLE
3, rue des Déchargeurs
75001 PARIS
M° Châtelet
Tél: 01 42 36 00 50
Web: www.lesdechargeurs.fr

 > Plan d'accès (Google Maps)
 > Plan du métro (RATP)
Voir tous les détails
CONDITIONS GRAND PUBLIC
Durée 1h00.

CONDITIONS ADHERENTS
Profitez d'invitations et/ou de tarifs réduits (jusqu'à 70%) sur tous nos spectacles.

Renseignement au 01 43 72 17 00.

Voir comment adhérer
Notes des adhérents
0
0
4
1
0
Derniers commentaires des adhérents
  > Marie-Françoise L. a écrit le 05/03/2017 à 16h05
      Note =
    Sur des décors surprenants qui ne facilitent en rien la compréhension de la pièce , les acteurs aux vies indépendantes expriment avec plus ou moins de conviction leur devenir. De bons moments tout de même...
  > CathG a écrit le 03/03/2017 à 13h19
      Note =
    ces témoignages de personnes en soins palliatifs devraient nous toucher profondément, mais ....les acteurs ne sont pas à la hauteur, certainement en grande partie à la mise en scène à mourir d'ennui. C'est bien dommage
    Sont ils tous passés dans la chambre 100 ????
  > Bernadette Val a écrit le 03/03/2017 à 11h32
      Note =
    Beau texte que la mise en scène trop "lourde" ne met pas en valeur.
  > Farida B. a écrit le 03/03/2017 à 09h07
      Note =
    Beau texte émouvant et tellement vrai notamment sur la relation avec les médecins ou la reapropriation d'un corps découpé "mais desservi par je mise en scène lourde et bizarre.
  > Jean-François Fouque (j2f.) a écrit le 02/03/2017 à 17h47
      Note =
    .

    Le texte souvent poignant, est sous-exploité par une forme de mise en scène apathique,
    morne et sans relief.

    j2f.
    .
Haut