Connexion : Adhérent - Invité - Partenaire
Accueil Qui sommes nous Nos services Comment adhérer Questions courantes Contactez nous

Photo: D.R.




BATMAN CONTRE ROBESPIERRE
(moyenne sur 7 notes)
COMÉDIE DRAMATIQUE de et mise en scène par Alexandre Markoff, avec Farid Amrani, Sébastien Delpy, Sylvain Tempier et Aline Vaudan.
Jean-Claude Barbès est un type bien, en tout cas, qui n'a jamais rien fait de mal, en tout cas, qui ne mérite pas la moitié de tout ce qui va lui arriver. Il a une femme, un fils, un appartement, un banquier, un emploi, des repas en famille avec son beau-frère le samedi, tout va bien. Comment va-t-il se retrouver à la fin de l'histoire en caleçon dans la rue?

-
Réserver des places
DÉCHARGEURS / LE PÔLE
3, rue des Déchargeurs
75001 PARIS
M° Châtelet
Tél: 01 42 36 00 50
Web: www.lesdechargeurs.fr

 > Plan d'accès (Google Maps)
 > Plan du métro (RATP)
Voir tous les détails
CONDITIONS GRAND PUBLIC
Durée 1h00.

CONDITIONS ADHERENTS
Profitez d'invitations et/ou de tarifs réduits (jusqu'à 70%) sur tous nos spectacles.

Renseignement au 01 43 72 17 00.

Voir comment adhérer
Notes des adhérents
2
2
2
1
0
Derniers commentaires des adhérents
  > Olivier A. a écrit le 07/11/2016 à 22h04
      Note =
    De très bons comédiens, un scénario original limite dérangeant... Une très belle pièce.
  > Emmanuel L a écrit le 24/10/2016 à 13h48
      Note =
    Mise en scène qui peut paraître déroutante mais très intéressante.
    J'ai accroché.
    C'est une curiosité à voir.

    Emmanuel L
  > Geneviève G. a écrit le 27/09/2016 à 20h18
      Note =
    De Robespierre, point, mais qu'importe, il faut se laisser porter par l'humour acidulé du texte et la folle énergie des quatre comédiens caméléons. C'est débridé, très inventif, un excellent spectacle !
  > Jean-François Fouque (j2f.) a écrit le 19/09/2016 à 19h13
      Note =
    .

    C'est confus, c'est fouillis, c'est ennuyeux à la longue.
    Même si le début plutôt inventif et sympathique, laisse
    espérer un bon moment, ça tourne vite en rond ! Mais
    où se trouve donc le rapport, avec Batman le justicier
    et Robespierre le révolutionnaire ? Bien difficile hélas
    de le discerner, voire impossible. C'est bien dommage,
    il y avait un fil conducteur à exploiter, mais encore eut-
    il fallu le trouver.

    j2f.
  > Nathalie H. a écrit le 18/09/2016 à 18h46
      Note =
    Waouh, ça décoiffe!
    Un rythme et jeu d'acteurs impressionnants, sujet profond.
    Un spectacle de grande qualité!
Voir tous les commentaires
Haut