Connexion : Adhérent - Invité - Partenaire
Accueil Qui sommes nous Nos services Comment adhérer Questions courantes Contactez nous

Photo: D.R.


BLANCHE GARDIN "Je parle toute seule"
TEXTES de et avec Blanche Gardin, mise en scène de Maia Sandoz. COMPLET
Elle est une des représentantes de la mouvance trash du stand up, et livre ici sa version des faits sur l'état de la société et sur son propre état. Parler donc, parler encore, parler... Parler d'elle, des autres à travers elle, d'elle à travers ce qu'elle entrevoit des autres depuis son célibat sans enfant, à 39 ans, parler de la condition humaine, de la mort, du sexe qui s'épuise d'être désiré, de l'absurdité de la recherche du bonheur, du vice et de la vertu, parler! COMPLET

-
Réserver des places
THEATRE DE L'EUROPEEN
5, rue Biot
75017 PARIS
M° Place de Clichy
Tél: 01 43 87 97 13
Web: www.leuropeen.paris

 > Plan d'accès (Google Maps)
 > Plan du métro (RATP)
Voir tous les détails
CONDITIONS GRAND PUBLIC
Jusqu'au 24/6: du Jeudi au Samedi à 20h30.
Places à 32€. Durée 1h20.

CONDITIONS ADHERENTS
Profitez d'invitations et/ou de tarifs réduits (jusqu'à 70%) sur tous nos spectacles.

Renseignement au 01 43 72 17 00.

Voir comment adhérer
Notes des adhérents
1
1
0
0
0
Derniers commentaires des adhérents
  > Juliette-Valérie S. a écrit le 24/02/2017 à 11h59
      Note =
    Amazing !!!! Drôle, humour grinçant
    A ne pas râter.
  > Françoise B. a écrit le 16/01/2017 à 12h19
      Note =
    Vu sans passer par Starter, faute de place.
    je n'avais jamais entendu parler d'elle, lorsque je l'ai vue quelques minutes dans une émission de télévision, faisant la promotion de son spectacle.
    Ça m'a tout de suite donné envie de la voir.
    Et je n'ai pas été déçue, car on rit beaucoup, en tout cas le public, moi un peu moins.
    Elle arrive, avec son air de dépressive un peu borderline, et d'un ton calme, assez monocorde, tranquillement, en ménageant des silences, elle nous fait partager ses questionnements sur ce qui lui arrive, ce qu'elle vit, et pendant 1h 30 elle nous dit des horreurs.
    Tout y passe : l'inceste, le viol, la pédophile, la scatologie, la zoophilie, la fellation, la sodomie...
    Dits par Bigard, ces propos seraient d'une grande vulgarité, mais là, ce n'est pas le cas.
    Ce qui fait rire chez Blanche Gardin c'est justement le décalage entre son air innocent d'oiseau tombé du nid, qui découvre le monde, et les horreurs qu'elle raconte.
    Par moment elle pousse le bouchon un peu loin et les spectateurs s'offusquent et s'exclament.
    Moi aussi, je trouve que certaines fois elle va trop loin, ce n'est pas la peine, c'est déjà très drôle comme ça, par exemple le dernier sketch ne m'a pas emballée.
Haut