Connexion : Adhérent - Invité - Partenaire
Accueil Qui sommes nous Nos services Comment adhérer Questions courantes Contactez nous

Photo: D.R.




UN MARDI EN NOVEMBRE
(moyenne sur 13 notes)
COMÉDIE DRAMATIQUE de Julien Sechaud, mise en scène d'Annie Vergne, avec Ghislain Geiger, Julien Séchaud, Juliette Stevez, Annie Vergne et la participation d’Isabelle Delage.
Emotion garantie pour des situations qui parlent au cœur de chacun avec des dialogues percutants, authentiques, souvent drôles, parfois cinglants mais toujours tendres. Dans cette comédie dramatique aux accents tchékhoviens, c’est une famille touchée par le deuil et fragilisée par la maladie qui tente de survivre.

-
Réserver des places
THÉÂTRE DU GUICHET-MONTPARNASSE
15, rue du Maine
75014 PARIS
M° Montparnasse-Bienvenüe
Tél: 01 43 27 88 61
Web: www.guichetmontparnasse.com

 > Plan d'accès (Google Maps)
 > Plan du métro (RATP)
Voir tous les détails
CONDITIONS GRAND PUBLIC
Jusqu'au 17/12: les Vendredi et Samedi à 19h00.
Places à 20€. Durée 1h20.

CONDITIONS ADHERENTS
Profitez d'invitations et/ou de tarifs réduits (jusqu'à 70%) sur tous nos spectacles.

Renseignement au 01 43 72 17 00.

Voir comment adhérer
Notes des adhérents
3
5
2
2
1
Derniers commentaires des adhérents
  > Chat a écrit le 13/11/2015 à 23h56
      Note =
    Très déçu par cette pièce dont on m'avait dit le plus grand bien, "impossible d'y rentrer" ! Etais soulagé lorsque ce fut la fin ! Dommage.
  > Catherine P. a écrit le 08/11/2015 à 10h00
      Note =
    Le jeu des acteurs n'est pas assez convaincant pour faire totalement apprécier cette pièce.
  > Marie-Claude T. a écrit le 24/10/2015 à 10h35
      Note =
    Il eut suffit d'un peu moins de bons sentiments et d'un peu plus de finesse pour que ça marche... Car aussi horrible que soit la maladie d'Alzheimer (encore elle) et injuste la mort de d'un enfant, les côtoyer n'agit pas en révélateur apprenant à vivre à l'une, à l'autre à affronter ses démons plutôt qu'à vouloir les oublier(surtout dans le contexte) et transformant la troisième d'actrice égoïste en mère aimante. Et si on ne sort jamais indemne de telles épreuves, la réalité est beaucoup plus subtile que ce qui nous en est donné à voir ici.
    Le jeu des comédiens manque lui aussi de relief même si l'émotion est réelle par moment. Aurélien ou plutôt Ghislain Geiger qui lui donne vie est le plus dérangeant, précis dans sa diction mais étonnament emprunté dans son corps et vide d'expression dans son visage. A tel point que ses larmes déconcertent. Quant à l'utilisation du rouge et du noir pour symboliser le théâtre, pourquoi pas mais qu'est ce que cela apporte au fond?
    En résumé du potentiel qui, avec quelques corrections , aurait pu constituer une honnête cuvée.
  > Martine C. a écrit le 05/10/2015 à 10h32
      Note =
    Jeune acteur-auteur , Julien Sechaud nous offre un moment de grande vérité sur deux sujets délicats .
    On est touché surtout si l' on a vécu l' une ou l' autre de ces situations. Bravo !
    .
  > Ouma D. a écrit le 25/09/2015 à 18h43
      Note =
    Petite pièce sans prétention écrite par un (très ) jeune auteur. Sujet difficile sur la maladie, le deuil et les relations mère-fils mais le tout est écrit avec des mots simples et joué par des acteurs convaincants. Troupe et spectacle à soutenir !
Voir tous les commentaires
Haut