Connexion : Adhérent - Invité - Partenaire
Accueil Qui sommes nous Nos services Notre éthique Comment adhérer Questions courantes Contactez nous

Photo: D.R.

Public
Averti
Sujet
Difficile

BETE DANS LA JUNGLE (LA)
(moyenne sur 6 notes)
COMÉDIE DRAMATIQUE de Henry James, mise en scène de Célie Pauthe, avec John Arnold et Valérie Dréville.
Marguerite Duras signe en 1962 sa version théâtrale d’un récit énigmatique d’Henry James, La Bête dans la jungle. Un homme et une femme font connaissance. Ils s’étaient déjà rencontrés ; il pense s’en souvenir, elle s’en souvient très bien.
-
THÉÂTRE NATIONAL DE LA COLLINE
15, rue Malte-Brun
75020 PARIS
M° Gambetta
Tél: 01 44 62 52 52
Web: www.colline.fr

 > Plan d'accès (Google Maps)
 > Plan du métro (RATP)
Voir tous les détails
Le spectacle s'est joué dans ce lieu du 26/02/2015 au 22/03/2015.
CONDITIONS GRAND PUBLIC
Jusqu'au 22/3: du Mercredi au Samedi à 20h30, le Mardi à 19h30, le Dimanche à 15h30. Places à 30€. Durée 2h20.

CONDITIONS ADHERENTS
Profitez d'invitations et/ou de tarifs réduits (jusqu'à 70%) sur tous nos spectacles.

Renseignement au 01 43 72 17 00.

Voir comment adhérer
Derniers commentaires des adhérents
Mireille B. a écrit le 07/03/2015 à 01h07
      Note =
    J'ai trouvé ce spectacle ennuyeux - j'aime les textes de la Bête dans la jungle et de la Maladie de la mort mais les acteurs incarnaient fort mal les personnages. Alors que je n'ai pas oublié la force de l'interprétation de Lucinda Childs et Michel Piccoli dans la maladie de la mort et de Fanny Ardant et Gérard Depardieu dans la Bête dans la jungle. Je n'ai pas vu l'intérêt de grouper ces deux pièces.
Geneviève H. a écrit le 06/03/2015 à 19h08
      Note =
    la pièce de Duras est insupportable de niaiserie et de lieux communs. Le drame de James semble d'une grande finesse à côté. Beaux décors mais cela reste très ennuyeux
Cécile D. a écrit le 06/03/2015 à 00h25
      Note =
    J'ai beaucoup aimé la Bête dans la Jungle, belle mise en scène et très bons acteurs. Je m'étais rapprochée quand les placeurs l'ont permis.
    Moins adhéré à La Maladie de la Mort, même si l'on voit la thématique en commun sur l'impossibilité d'aimer. Bref, ca donne envie de relire Henry James, moins de relire Duras..! Et puis, non, je n'aime pas la nudité sur scène.
Gisèle V. a écrit le 02/03/2015 à 12h22
      Note =
    Je suis restée complètement à côté du sujet.
    Je ne sais si c'est le fait d'être à l'avant-dernier rang ,2 acteurs seulement sur scène dont on ne peut voir les expressions,le texte complètement dans les non-dits... bref mon esprit s'est évadé
Haut