Connexion : Adhérent - Invité - Partenaire
Accueil Qui sommes nous Les services offerts Comment adhérer au club Contactez-nous

Photo: D.R.

Public
Grand public
Sujet
Facile

DECADANCE PARIS
(moyenne sur 1 notes)
DANSE chorégraphié par Ohad Naharin, avec les danseurs de la Batsheva Dance Company.

Decadance, accueilli à Chaillot il y a deux ans, est l’un des spectacles chorégraphiques les plus demandés dans le monde. Une reprise s’imposait. Mais pour ce second tour de piste, rebaptisé Decadance Paris, Ohad Naharin promet une version « extended », plus longue, plus intense, plus folle.
CHAILLOT - Théâtre National de la Danse
1 place du Trocadéro
BP 1007-16
75761 PARIS CEDEX 16
M° Trocadéro
Tél: 01 53 65 30 00
Web: www.theatre-chaillot.fr

 > Plan d'accès (Google Maps)
 > Plan du métro (RATP)
Voir tous les détails
Le spectacle s'est joué dans ce lieu du 24/12/2014 au 28/12/2014.
CONDITIONS GRAND PUBLIC
Du 24/12 au 28/12: le Mercredi à 20h00, le Jeudi à 17h00, les Vendredi et Samedi à 20h30, le Dimanche à 15h30. Places à 39€. Durée 1h20.

CONDITIONS ADHERENTS
Pour voir les conditions sur ce spectacle et réserver, connectez-vous avec votre compte :
Accès adhérent

VOUS N’ÊTES PAS ENCORE ADHÉRENT ?
Renseignez vous sur « Les services offerts » ou appelez-nous au 01 43 72 17 00
et profiter d’invitations et/ou de tarifs réduits (jusqu'à -70%) sur tous nos spectacles.
Voir comment adhérer
Derniers commentaires des adhérents
Françoise B. a écrit le 27/12/2014 à 23h56
      Note =
    Vu ce soir sans passer par Starter.
    La publicité faite autour de ce spectacle disait qu'il avait fait "l'effet d'une déflagration chorégraphique"
    C'est peut-être un peu exagéré tout de même !
    Mais qu'il soit l'un des spectacles chorégraphiques les plus demandés dans le monde , ne m'étonne pas car c'est un spectacle grand public, qui peut même plaire à des spectateurs n'ayant pas l'habitude de voir de la danse contemporaine.
    D'autant plus que les 10 séquences présentées sont des extraits de pièces emblématiques de cette compagnie, elles sont extrèmement variées , il y a donc de quoi toucher la sensibilité de chacun.
    A mon goût elles sont très inégales.
    J'ai été assez réservée pour les extraits les plus " électriques", avec contorsions, mouvements frénétiques tel que celui du début avec la musique Hava nagila.
    Réservée également pour certaines danses "faciles" comme le chachacha .
    Facilité aussi à propos de cette danse, d'aller chercher dans la salle une douzaine de spectateurs et de les faire monter sur scène ...
    En revanche, d'autres séquences, plus dans l'émotion, la sensualité, sont d'une grande beauté, et estompent le déplaisir de certains passages.
Haut