Connexion : Adhérent - Invité - Partenaire
Accueil Qui sommes nous Nos services Notre éthique Comment adhérer Questions courantes Contactez nous

Photo: D.R.


DRAMUSCULES
(moyenne sur 8 notes)
COMÉDIE DRAMATIQUE de Thomas Bernhard, mise en scène Catherine Hiegel, avec Judith Magre, Catherine Salviat et Antony Cochin.
"C’est toujours la même chose à peine sommes-nous autour de la table autour du chêne il y en a un qui trouve un nazi dans la soupe et au lieu de la bonne vieille soupe aux nouilles nous avons tous les jours la soupe aux nazis sur la table rien que des nazis au lieu de nouilles". Thomas Bernhard.
-
THÉÂTRE DU POCHE-MONTPARNASSE
75, boulevard du Montparnasse
75006 PARIS
M° Montparnasse
Tél: 01 45 44 50 21
Web: www.theatredepoche-montparnasse.com

 > Plan d'accès (Google Maps)
 > Plan du métro (RATP)
Voir tous les détails
Le spectacle s'est joué dans ce lieu du 26/11/2013 au 09/03/2014.
CONDITIONS GRAND PUBLIC
Jusqu'au 9/3: du Mardi au Samedi à 19h00 et Dimanche à 17h30. Places à 35€. Durée 1h10.

CONDITIONS ADHERENTS
Profitez d'invitations et/ou de tarifs réduits (jusqu'à 70%) sur tous nos spectacles.

Renseignement au 01 43 72 17 00.

Voir comment adhérer
Un article en rapport avec ce spectacle :

  > Dramuscules Zoom par Samuel Ganes, paru le 12/01/2014.

Derniers commentaires des adhérents
Jeanne-Marie G. a écrit le 07/02/2014 à 20h16
      Note =
    La xénophobie, le racisme et le nazisme rodent presque naturellement dans les échanges de ces deux petites bourgeoises exécrables. Elles sont abjectes dans leurs petits tailleurs Chanel. Tout l'art est là : faire passer l'horreur dans l'ordinaire et Catherine Hiégel a su le faire en s'accompagnant de deux superbes comédiennes.
yann O a écrit le 17/01/2014 à 11h44
      Note =
    Cette charge grinçante du racisme ordinaire et de l'intolérance est très bien servie par 2 grandes comédiennes. Son propos est malheureusement en pleine actualité. Le petit quizz ne m'a absolument pas gêné. Un spectacle à voir
Mireille M. a écrit le 22/12/2013 à 12h57
      Note =
    Nous adorons Judith Magre. la prestation des deux comédiennes n'est pas en cause mais le texte, là on a pas accroché. L'idée de l'intermède avec la salle est bonne mais cela fait un peu "remplisssage".
Françoise T. a écrit le 09/12/2013 à 19h03
      Note =
    Triste en effet de voir 2 comédiennes de talent se fourvoyer dans un projet aussi pauvre. Pas de texte, mise en scène inexistante, on ressent presque un malaise à les voir se débattre pour si peu.
Jean-Marie D. a écrit le 06/12/2013 à 17h48
      Note =
    D'accord avec Bruno et Claude. J'aime infiniment Judith Magre (je l'ai découverte au TNP à Chaillot en... 1963 dans " la guerre de Troie n'aura pas lieu"où elle était Cassandre), et beaucoup Catherine Salviat, mais que viennent elles faire dans ces trois petites pièces si légères, qui ne sont pas du meilleur Thomas Bernhard. Bref, c'est mince, et l'intermède avec questions au public "Qui donc a dit ou écrit telle ou telle phrase à connotation raciste?" semble fait pour passer le temps...
Voir tous les commentaires
Haut