Connexion : Adhérent - Invité - Partenaire
Accueil Qui sommes nous Nos services Notre éthique Comment adhérer Questions courantes Contactez nous

Photo: D.R.

Public
Averti
Humour
Grinçant

FRAGMENTS D'UN PAYS LOINTAIN
(moyenne sur 4 notes)
COMÉDIE DRAMATIQUE de Jean-Luc Lagarce, mise en scène de Jean-Pierre Garnier, avec Harrison Arevalo, Camille Bernon, Benjamin Guillet, Loulou Hanssen 
Inga Koller, Maxime Le Gac Olanié, Anne Loiret, Mathieu Métral, Makita Samba, Sophie Van Everdingen et Arthur Verret.


Pièce ultime, voire testamentaire, de  l’auteur et metteur en scène Jean-Luc Lagarce, mort du sida en 1995, Le Pays lointain est ici entrelacé avec des extraits du Journal : après dix ans d’absence, un homme, jeune encore, revient parmi les siens pour annoncer sa mort prochaine, juste sa mort.

© visioscene.com
-
Cartoucherie - La Tempête
Route du Champ-de-Manoeuvre
75012 PARIS
M° Château de Vincennes -Navette ou bus 112
Tél: 01 43 28 36 36
Web: www.la-tempete.fr

 > Plan d'accès (Google Maps)
 > Plan du métro (RATP)
Voir tous les détails
Le spectacle s'est joué dans ce lieu du 14/11/2013 au 15/12/2013.
CONDITIONS GRAND PUBLIC
Jusqu'au 15/12: du Mardi au Samedi à 20h00 et Dimanche à 16h00. Places à 18€. Durée 1h40.

CONDITIONS ADHERENTS
Profitez d'invitations et/ou de tarifs réduits (jusqu'à 70%) sur tous nos spectacles.

Renseignement au 01 43 72 17 00.

Voir comment adhérer
Derniers commentaires des adhérents
Bénédicte H. a écrit le 12/01/2014 à 23h28
      Note =
    Le beau texte de Largace se perd un peu dans cette mise en scène brouillonne, touffue, les chansons ne sont pas très heureuses mais la soirée était tout de même bonne ; le spectacle est inégal, en fait.
Vincent B. a écrit le 30/12/2013 à 15h25
      Note =
    Contrairement au commentaire précédent, je pense que les atouts de cette pièce sont sa mise en scène et ses acteurs, alors que le texte... aïe aïe aïe, du sous-Guibert (sans le souffle et le pathos), du sous-Copi (sans l'auto-dérision). La partie "familiale" en particulier accumule les clichés et n'en finit plus. Superbe utilisation de la profondeur de la scène de la Cartoucherie et une troupe de jeunes acteurs internationaux à suivre. Mais quand je pense aux milliers de pages que Lagarce a pondues, et qu'on vénère comme si c'était du Beckett, je crains qu'on n'ait pas fini de se taper ses pensums théâtraux fleurant bon les eighties.
François F. a écrit le 02/12/2013 à 11h53
      Note =
    A voir ,très intéressant ; un peu trop de textes extraits du journal au détriment de la pièce
Thierry J. a écrit le 30/11/2013 à 14h14
      Note =
    Sentiment mitigé à l'égard de cette pièce. J'ai eu du mal à « y rentrer ».
Haut