Connexion : Adhérent - Invité - Partenaire
Accueil Qui sommes nous Nos services Notre éthique Comment adhérer Questions courantes Contactez nous

Photo: D.R.
Cartoucherie - La Tempête
Route du Champ-de-Manoeuvre
75012 PARIS
M° Château de Vincennes -Navette ou bus 112
Tél: 01 43 28 36 36
Web: www.la-tempete.fr

 > Plan d'accès (Google Maps)
 > Plan du métro (RATP)



Le Théâtre de la Tempête - fondé par Jean-Marie Serreau en 1971, dirigé ensuite par Jacques Derlon et, de 1996 à 2016, par Philippe Adrien - s'est donné pour mission d'offrir un espace de création à des compagnies sans lieu d'implantation. Jeunes équipes et artistes confirmés présentent à la Tempête des œuvres du répertoire et des textes contemporains. La durée d'exploitation des spectacles (généralement comprise entre quatre et cinq semaines), permet aux compagnies de rencontrer un large public, mais aussi de faire venir la presse et les professionnels en vue d'une tournée nationale ; elle laisse aussi le temps au bouche à oreille de porter ses fruits. Le Théâtre de la Tempête joue à cet égard un rôle considérable dans la visibilité des artistes et la médiation des œuvres ; il est, dans le paysage national, un lieu clé dans la diffusion des spectacles des jeunes compagnies et des équipes implantées en province. Depuis 2000, le Théâtre de la Tempête présente chaque année 12 à 15 spectacles (la plupart en création), soit environ 300 représentations qui rassemblent de 30.000 à 40.000 spectateurs par saison (42.419 en 2016). Il est l'un des théâtres subventionnés de Paris qui accueille le plus de représentations. En janvier 2017, Philippe Adrien a transmis la direction du Théâtre de la Tempête au metteur en scène Clément Poirée, qui y avait déjà réalisé 25 spectacles (7 comme metteur en scène) et 2 stages pour artistes professionnels. À l'occasion de ce passage de témoin, il a été décidé avec le Ministère de la Culture de fusionner le Théâtre de la Tempête et la compagnie ARRT pour réunir au sein d'une seule et même entreprise les activités d'accueils de spectacles, de création, de diffusion, de formation et d'enseignements artistiques. C'est ainsi une nouvelle période qui s'engage, qui verra à la fois une consolidation des missions premières de la Tempête, l'accueil de compagnies, mais aussi une plus grande synergie entre toutes les activités du spectacle vivant.
-
Les spectacles à l'affiche actuellement ou à venir prochainement
5
ARBRE, LE MAIRE ET LA MÉDIATHÈQUE (L')
THÉÂTRE CONTEMPORAIN
A partir du vendredi 4 juin

L’Arbre, le maire et la médiathèque d’après le scénario éponyme d’Eric Rohmer, spectacle joué en extérieur au parc Floral (45 min). Départ du Théâtre de la Tempête. Une déambulation d'environ 10 min est prévue pour accéder au parc Floral. L’Arbre, le maire et la médiathèque joué par les mêmes acte...

AUX POINGS
THÉÂTRE CONTEMPORAIN
A partir du mercredi 2 juin

Au départ, il y a deux comédiennes, Julie et Alix qui partagent la même passion pour la boxe thaï. Pour ces poétesses du kick, boxeuse ou comédienne, c’est le même combat. Il faut jouer des coudes, se battre avec la pression, garder un moral d’acier. Comment traduire au plateau tout ce qu’apporte ...

DADDY PAPILLON, LA FOLIE DE L’EXIL
COMÉDIE DRAMATIQUE
A partir du mercredi 19 mai

Monsieur B aimerait bien vivre une vie de pomme simple et sucrée. Une vision du paradis perdu, d’un chez soi accueillant. Qui est ce Monsieur B ? Un vieil arabe aux lunettes de soleil jaunes qui marche pieds nus dans la neige et qui ne se sent chez lui, ni ici, ni là-bas. Monsieur B se souvient ju...

NID DE CENDRES (LE)
COMÉDIE DRAMATIQUE
A partir du mercredi 19 mai

Le Nid de cendres est une tétralogie. Elle est présentée en version intégrale le week-end ou en 4 pièces autonomes les soirs de semaine. Et si le monde était coupé en deux, comme les deux moitiés d’une pomme ? D’un côté l’occident qui se consume dans le vacarme et la fureur meurtrière, de l’autre ...

OÙ LES COEURS S'ÉPRENNENT
THÉÂTRE CONTEMPORAIN
A partir du mardi 1 juin

Où les cœurs s’éprennent d’après les scénarios des Nuits de la pleine lune et du Rayon vert d’Eric Rohmer. Comment traduire la douce mélancolie rohmérienne sur un plateau de théâtre ? Un vers de Rimbaud “Où les cœurs s’éprennent” donne son titre au premier diptyque réuni par Thomas Quillardet Le R...

Afficher l'historique des spectacles
Haut