Connexion : Adhérent - Invité - Partenaire
Accueil Qui sommes nous Nos services Notre éthique Comment adhérer Questions courantes Contactez nous

Photo: D.R.


JOUEUR D'ÉCHECS (LE)
(moyenne sur 15 notes)
COMÉDIE DRAMATIQUE de Stefan Zweig, mise en scène d'Yves Kerboul, adaptation André Salzet, avec André Salzet.
Un champion d’échecs inculte mais imbattable rencontre, lors d’une croisière, un homme mystérieusement doué aux échecs. Zweig élabore un récit en abîme où les interférences entre jeu d’échecs, jeu d’écriture et jeu de manipulation du lecteur donnent à l’œuvre puissance et suspense ; suspense qui revêt un caractère exceptionnellement grave quand on restitue Le Joueur d’échecs dans l’Histoire.
-
THÉÂTRE DU LUCERNAIRE
53, rue Notre-Dame-des-Champs
75006 PARIS
M° Notre-Dame des Champs/Vavin
Tél: 01 45 44 57 34
Web: www.lucernaire.fr

 > Plan d'accès (Google Maps)
 > Plan du métro (RATP)
Voir tous les détails
Le spectacle s'est joué dans ce lieu du 12/06/2013 au 27/08/2016.
CONDITIONS GRAND PUBLIC
Jusqu'au 27/8: du Mardi au Samedi à 19h00. Places à 26€. Durée 1h10.

CONDITIONS ADHERENTS
Profitez d'invitations et/ou de tarifs réduits (jusqu'à 70%) sur tous nos spectacles.

Renseignement au 01 43 72 17 00.

Voir comment adhérer
Notes des adhérents
9
3
2
1
0
Derniers commentaires des adhérents
Vincent R. a écrit le 09/10/2016 à 08h03
      Note =
    excellent: un texte puissant servi par une belle mise en scène et une performance d'acteur au top
Daniel G. a écrit le 06/09/2016 à 11h46
      Note =
    La pièce traduit le livre avec beaucoup de talent. Magnifiquement jouée
Jean-François Fouque (j2f.) a écrit le 07/08/2016 à 21h48
      Note =
    .
    Beaucoup d'élégance d'André Salzet, dans l'interprétation magistrale, tout en nuances,
    de chacun des personnages du "Joueur d'Échecs" qu'il représente avec succès depuis
    une vingtaine d'années.
    La mise en scène, sobre à l'extrême, renforce la précision du récit en créant une relation
    directe entre le texte et les spectateurs en rendant captivant les moindres détails de cette
    ultime œuvre de Stefan Zweig, qu'il a écrite, pendant son exil en Argentine, afin de fuir le
    régime Allemand de la seconde guerre mondiale.
    L'intrigue souligne l'état psychologique de son auteur, juste avant son suicide au début
    de l'année 1942.
    Un spectacle à découvrir et apprécier sans réserves !
    j2f.
Christian A. a écrit le 24/07/2016 à 08h30
      Note =
    Découvrir et/ou redécouvrir la force de cette nouvelle qui plonge et explore les méandres de la conscience et de l'âme. Indispensable...!
CathG a écrit le 17/07/2016 à 19h28
      Note =
    Seul en scène, André Salzet nous fait vivre cette partie d'échecs avec une intensité remarquable .2 joueurs, au profil si différent, l'un motivé par l'appât du gain, l'autre pratiquant cet art, dans le cadre d'une survie mentale. Exceptionnel, dans la même veine que ceux qui ont aimé Amok
    A déguster sans modération
Voir tous les commentaires
Haut