Connexion : Adhérent - Invité - Partenaire
Accueil Qui sommes nous Nos services Notre éthique Comment adhérer Questions courantes Contactez nous

Photo: D.R.

Public
Averti

FEMME GAUCHÈRE (LA)
(moyenne sur 5 notes)
COMÉDIE DRAMATIQUE d'après le roman de Peter Handke, mise en scène de Christophe Perton, avec Frédérique Baron, Ophélie Clavié, Yann Collette, Judith Henry, Vanessa Larré, Jean-Pierre Malo, Grégoire Monsaingeon, Olivier Werner et, en alternance Talid Ariss, Blas Durozier, Félicien Fonsino.
Aucun problème de banque ni de sexe. Une vie parfaite. Mais elle dévie soudain. Un matin, elle dit à Bruno, son mari: "Va-t’en, laisse-moi seule." Et la femme gauchère quitte toutes les formes de dépendances aux autres, aux hommes. Elle entreprend son chemin initiatique vers la libération, parcours semé d’épreuves. Autonome, elle va traverser des moments d’exaltation.
-
THÉÂTRE DU ROND-POINT
2 bis, avenue Franklin-Roosevelt
75008 PARIS
M° Franklin Roosevelt / Champs-Élysées
Tél: 01 44 95 98 21
Web: www.theatredurondpoint.fr

 > Plan d'accès (Google Maps)
 > Plan du métro (RATP)
Voir tous les détails
Le spectacle s'est joué dans ce lieu du 07/02/2013 au 09/03/2013.
CONDITIONS GRAND PUBLIC
Jusqu'au 9/3: du Mardi au Samedi à 21h00 et Dimanche à 15h30. Places à 30€. Durée 1h40.

CONDITIONS ADHERENTS
Profitez d'invitations et/ou de tarifs réduits (jusqu'à 70%) sur tous nos spectacles.

Renseignement au 01 43 72 17 00.

Voir comment adhérer
Derniers commentaires des adhérents
Marie-Rose O. a écrit le 11/03/2013 à 10h20
      Note =
    j'ai été déçue par la pièce ,par le texte ,par la mise en scène et par le jeu des acteurs
Gilbert P. a écrit le 04/03/2013 à 18h00
    Note =
    Le propos est incroyablement daté
    La mise en scène pétrifiée
    Le roman de Handke était formidable en 1976 fallait il l'adapter en 2013 ?
Michel D. a écrit le 03/03/2013 à 14h38
      Note =
    Je trouve que la critique a été sévère avec cette pièce qu'illumine le jeu et la personnalité de Judith Henry - Marianne. Elle fait partie de cette race d'actrices qui ont été rendues célèbres par un rôle marquant sur les écrans, comme Emmanuelle Riva, Edith Scob par exemple et ont choisi ensuite le théâtre public à textes.
    Leur juste place leur est restituée à leur maturité, très avancée pour Emmanuelle Riva et en ce qui concerne cette pièce, d'une trame simple qui avait fait l'objet d'un beau film en 1978, d'où cette mise en scène volontairement cinématographique, par plans-séquences,avec ce texte habité par ses acteurs - l'époux Bruno est excellent aussi- n'a pas pris une ride, avec deux ou trois niveaux d'interprétation et combien une femme qui se veut libre le paye très cher, dans une solitude intérieure qui est autant revendiquée qu'éprouvante.
    Une séquence bien orchestrée, vers la fin de la représentation, avec tous les personnages sur scène, rompt habilement ce huit-clos et la déchirure d'un couple qui s'aime et se détruit.
    On entre ou pas dans ce spectacle, je comprends fort bien que les avis soient partagés, j'y étais avec deux ami(e)s, l'une s'est ennuyée ferme, l'autre, comme moi, est entré dans l'atmosphère de cette pièce, portée par des bons interprètes.
Jean N. a écrit le 02/03/2013 à 00h45
      Note =
    Très bonne pièce, excellente scénographie...
Daniel N. a écrit le 13/02/2013 à 00h30
      Note =
    Très bien, mais pièce difficile !
Haut