Connexion : Adhérent - Invité - Partenaire
Accueil Qui sommes nous Les services offerts Comment adhérer au club Contactez-nous

Photo: D.R.


MON DERNIER CHEVEU NOIR
(moyenne sur 3 notes)
TEXTE(S) de et par Jean-Louis Fournier, mise en scène d'Anne Bourgeois.
Méchant retour de vacances pour Jean-Louis Fournier. Devant sa glace, il comprend qu’il est entré dans l’âge des cheveux qui tombent et de la vue qui baisse, de la carte Senior et des illusions perdues. "Vous savez comment on s’aperçoit qu’on est vieux? Quand, même bronzé, on reste moche..."
THÉÂTRE DU ROND-POINT
2 bis, avenue Franklin-Roosevelt
75008 PARIS
M° Franklin Roosevelt / Champs-Élysées
Tél: 01 44 95 98 21
Web: www.theatredurondpoint.fr

 > Plan d'accès (Google Maps)
 > Plan du métro (RATP)
Voir tous les détails
Le spectacle s'est joué dans ce lieu du 17/10/2012 au 10/11/2012.
CONDITIONS GRAND PUBLIC
Jusqu'au 10/11: du Mardi au Dimanche à 18h30. Places à 30€.

CONDITIONS ADHERENTS
Pour voir les conditions sur ce spectacle et réserver, connectez-vous avec votre compte :
Accès adhérent

VOUS N’ÊTES PAS ENCORE ADHÉRENT ?
Renseignez vous sur « Les services offerts » ou appelez-nous au 01 43 72 17 00
et profiter d’invitations et/ou de tarifs réduits (jusqu'à -70%) sur tous nos spectacles.
Voir comment adhérer
Derniers commentaires des adhérents
Jeanne-Marie G. a écrit le 28/11/2012 à 14h47
      Note =
    Drôle de bonhomme à l'humour lent et triste à la fois. Clown blanc sans partenaire. Regard froid et pourtant lucide sur le temps qui passe, les souvenirs et la mort. Façon très personnelle de parler de tout cela. A voir.
Florence S. a écrit le 16/11/2012 à 20h17
      Note =
    Humour a la Desproges pour ceux qui aiment on passe une très bonne soiree
Danielle P. a écrit le 29/10/2012 à 12h43
      Note =
    Si on apprécie l'humour de cet auteur qui malgré tous les malheurs qu'il a véçu a réussi à nous faire rire avec ses derniers livres, allez l'écouter sur le thème de la vieillesse, il est touchant, enfonce les portes ouvertes certes, mais on y va tous, alors autant en rire.
Haut