Connexion : Adhérent - Invité - Partenaire
Accueil Qui sommes nous Nos services Notre éthique Comment adhérer Questions courantes Contactez nous

Photo: D.R.

Sujet
Instructif

NOUVEAU ROMAN
(moyenne sur 8 notes)
COMÉDIE DRAMATIQUE de et mise en scène de Christophe Honoré avec Brigitte Catillon, Jean-Charles Clichet, Anaïs Demoustier, Julien Honoré, Annie Mercier, Sébastien Pouderoux, Mélodie Richard, Ludivine Sagnier, Mathurin Voltz et Benjamin Wangermee.
Non content d’être auteur de pièces et de romans, cinéaste, metteur en scène, Christophe Honoré invente avec humour un genre nouveau: le spectacle d’écrivains. Il met sur scène les grandes figures du nouveau roman Beckett, Simon, Robbe-Grillet, Sarraute, Butor, Duras, et leur éditeur, Jérôme Lindon.
-
THÉÂTRE NATIONAL DE LA COLLINE
15, rue Malte-Brun
75020 PARIS
M° Gambetta
Tél: 01 44 62 52 52
Web: www.colline.fr

 > Plan d'accès (Google Maps)
 > Plan du métro (RATP)
Voir tous les détails
Le spectacle s'est joué dans ce lieu du 15/11/2012 au 09/12/2012.
CONDITIONS GRAND PUBLIC
Jusqu'au 9/12: Mardi à 19h30, du Mercredi au Samedi à 20h30, Dimanche à 15h30. Places à 29€. Durée 2h40.

CONDITIONS ADHERENTS
Profitez d'invitations et/ou de tarifs réduits (jusqu'à 70%) sur tous nos spectacles.

Renseignement au 01 43 72 17 00.

Voir comment adhérer
Derniers commentaires des adhérents
Christel V. a écrit le 20/12/2012 à 16h32
      Note =
    Je suis mitigée sur ce spectacle. La mise en scène est super ingénieuse en mêlant texte, vidéo et chansons. Le texte alterne aussi les séquences "sérieuse" et parfois ardue avec celles pleine d'humour. En fin, les acteurs sont formidables!Mais franchement pourquoi avoir étiré ce spectacle pendant plus de 2h30? Le nouveau roman s'est intéressant mais à la longue c'est lourd...
Michel P. a écrit le 09/12/2012 à 19h01
    Note =
    Impression mitigée. Le spectacle est long, baroque, superficiel, drôle et plein de personnages. Bref, l'exact envers des oeuvres emblématiques du "nouveau roman" ! Excellente interprétation avec mention spéciale à Jean-Charles Clichet (Alain Robbe-Grillet), Benjamin Wangermée (Claude Ollier)et Annie Mercier (Jérôme Lindon).
Patrick R. a écrit le 08/12/2012 à 15h24
      Note =
    Spectacle très original porté par de merveilleux comédiens qui occupent la scène pendant presque trois heures et qui nous font découvrir ce que fut le Nouveau Roman.
    La mise en scène est inventive et audacieuse à la fois.
Jean-François A. a écrit le 06/12/2012 à 20h35
      Note =
    Un 'vrai' spectacle avec des acteurs qui donnent vie aux personnages et aux textes , sans cabotiner, mais avec un rare talent; de grands moments de théâtre; un sujet intelligent et qui semble nous rendre plus intelligent . Une utilisation de l'espace et une scénographie rare sur ce type de grande scène.
Michel D. a écrit le 05/12/2012 à 16h21
      Note =
    Il restait encore quelques places hier mardi 4 et il y aura une représentation supplémentaire à 14h30 le samedi 8/12, afin de voir ce spectacle qui a effectivement gagné à être raccourci ( de 4h à 2h50 ) depuis sa création et aurait pû l'être d'ailleurs d'une autre demi heure.
    Ce mouvement du Nouveau Roman est en fait bien peu connu du grand public, mis à part Samuel Beckett et Marguerite Duras - grâce à leur théâtre notamment - et ce que l'on peut qualifier de "montage" autour de cette forme littéraire, toujours d'avant-garde 50 ans après, cette tentative réaliste d'approcher le réel, mais en le saisissant avant qu'il ne soit pris dans des formes convenues, dixit Nathalie Sarraute, ce puzzle littéraire orchestré par Christophe Honoré, se révèle brillant avec quelques faiblesses et impasses cependant, sur les textes notamment.
    L'interprétation sans faille, des compliments pour chacun(e) des comédien(ne)s qui avec talent, une belle énergie et présence, font que ce spectacle, malgré ses défauts, finit par emporter l'adhésion.
    Le jeune public de La Colline est le plus réceptif à cette dé-re-construction littéraire qui n'a pas toujours séduit leurs aînés. Sauf Samuel Beckett, dont les qualités humaines, le génie et l'influence font quasiment l'unanimité.
Voir tous les commentaires
Haut