Connexion : Adhérent - Invité - Partenaire

Photo: D.R.


À PROPOS DE MARTIN
(moyenne sur 21 notes)
TEXTE(S) de et par Roger Dumas, mise en scène d'Arnaud Bédouet.
Qui est cet homme mûr qui regarde un enfant ? Et qui est cet enfant de la campagne et de la ville, des senteurs de garrigue et des odeurs de boulange, ce petit malade atteint d'Affection Versificative Chronique, qui parle en vers comme vous rêvez en prose? Un monde onirique pourtant fait de souvenirs, de joies simples et de mouvements de l'âme qui vous prennent à la gorge.
STUDIO HÉBERTOT
78 bis, bd des Batignolles
75017 PARIS
M° Rome / Villiers
Tél: 01 42 93 13 04
Web: www.studiohebertot.com

 > Plan d'accès (Google Maps)
 > Plan du métro (RATP)
Voir tous les détails
Le spectacle s'est joué dans ce lieu du 22/09/2010 au 12/12/2010.
CONDITIONS GRAND PUBLIC
Jusqu'au 12/12: du Mercredi au Samedi à 21h00 et Dimanche à 16h30. Places à 25€. Durée 1h20.

CONDITIONS ADHERENTS
Pour voir les conditions sur ce spectacle et réserver, connectez-vous avec votre compte :
Accès adhérent

VOUS N’ÊTES PAS ENCORE ADHÉRENT ?
Renseignez vous sur « Les services offerts » ou appelez-nous au 01 43 72 17 00
et profiter d’invitations et/ou de tarifs réduits (jusqu'à -70%) sur tous nos spectacles.
Voir comment adhérer
Derniers commentaires des adhérents
Dominique P. a écrit le 19/03/2011 à 10h09
      Note =
    Beaucoup d'émotion et d'admiration pour ce beau texte interprêté magistralement.
Joris M. a écrit le 30/11/2010 à 11h44
      Note =
    C'est tendre, fin, drôle et surtout très bien écrit. Le jeu (sans artifice) de Roger Dumas est excellent.
Marie-Claude T. a écrit le 22/11/2010 à 14h44
      Note =
    Un texte qui m'a fait penser à Robert Sabatier et à ses "noisettes sauvages". C'est tendre, émouvant mais je crains que ça ne parle pas beaucoup à un jeune public.
Zoé V. a écrit le 19/11/2010 à 13h07
      Note =
    Très beau texte nous l'avons acheté à la fin du spectacle; ma mère, une contemporaine de Roger Dumas, était émue aux larmes.
Dominique R. a écrit le 12/11/2010 à 09h21
    Note =
    Quel dommage que Roger Dumas, 78 ans ne raconte son enfance d'enfant poète que devant une vingtaine de spectateurs. C'est un pur moment de grace. Quelle générosité!Courez-y et parlez-en autour de vous.
Voir tous les commentaires