Connexion : Adhérent - Invité - Partenaire
Accueil Qui sommes nous Nos services Notre éthique Comment adhérer Questions courantes Contactez nous

Photo: D.R.


ÉCOLE DES VEUVES
(moyenne sur 5 notes)
COMÉDIE de Jean Cocteau, mise en scène de Dejan Ilic, avec Marie Delaroche, Anne Cadilhac et Richard Medkour.
A la mort d’un prince, respecté de tous, sa veuve décide qu’elle ne peut survivre à sa disparition, son rang et ses coutumes religieuses lui imposant de le suivre dans la mort. La servante dont la vie est liée à celle de sa maîtresse, est persuadée qu’alors elle devra mourir elle aussi. N’ayant aucune envie d’abréger sa vie, elle va essayer de convaincre sa maîtresse de renoncer à son funeste projet, en lui faisant miroiter les plaisirs, notamment charnels, de l'existence...
-
THÉÂTRE ESSAÏON
6, rue Pierre-au-Lard
75004 PARIS
M° Rambuteau / Hôtel de Ville
Tél: 01 42 78 46 42
Web: www.essaion-theatre.com

 > Plan d'accès (Google Maps)
 > Plan du métro (RATP)
Voir tous les détails
Le spectacle s'est joué dans ce lieu du 11/05/2009 au 23/07/2009.
CONDITIONS GRAND PUBLIC
Jusqu'au 23/7: du Mercredi au Samedi à 20h00. Places à 20€. Durée 1h10.

CONDITIONS ADHERENTS
Profitez d'invitations et/ou de tarifs réduits (jusqu'à 70%) sur tous nos spectacles.

Renseignement au 01 43 72 17 00.

Voir comment adhérer
Derniers commentaires des adhérents
Sylvie V. a écrit le 03/06/2009 à 19h00
      Note =
    Une pièce surprenante...On se demande un peu ce qui nous arrive quand démarre "l'introduction", et tout d'un coup on bascule dans le surréalisme. En tout cas ça ne laissera personne indifférent!
Roméo V. a écrit le 02/06/2009 à 23h50
      Note =
    certes la pièce est courte mais était-il nécessaire de la faire précéder par cette introduction complètement nulle ? quand à la mise en scène elle n'a pas besoin d'appuyer lourdement le texte qui est suffisament suggestif, par contre le texte reste intéressant et les extraits du satyricon ne gachent rien. au final une pièce dont on peut faire l'impasse !
Catherine B. a écrit le 26/05/2009 à 13h09
      Note =
    Comme les adhérentes précédentes, je ne vous donnerai pas envie d'aller voir cette pièce.
    Jusqu'à présent, chaque saison, j'ai mes coups de coeur dans cet écrin de l'Essaïon. Et bien là c'est le contraire...
Fanny C. a écrit le 26/05/2009 à 10h29
      Note =
    Quelle déception !!!
    La pièce commence par une mise en abîme qui se veut drôle : le "metteur en scène" est dans la salle et se désole de ne plus avoir son actrice vedette pour l'Ecole des Veuves.
    Gros moment d'appréhension... Il faut dire que je venais de voir le Jour de l'Italienne et que je doutais fort que cette pièce-ci puisse soutenir la comparaison.
    Heureusement, passées ces 25 pénibles premières minutes, la pièce réelle démarre. Les deux actrices ne sont pas si mauvaises, au fond. Quant à l'acteur, il fait ce qu'il peut mais ne cadre décidément pas avec le rôle.
    Pour desservir davantage encore la pièce, celle-ci est entrecoupée de séquences filmées plus ridicules les unes que les autres (on oscille entre le Féllini et le grotesque).
    Je suis une inconditionnelle de Jean Cocteau et j'attendais beaucoup de cette pièce.
    Peut-être en supprimant l'introduction et les films, y aurait-il eu quelque chose à sauver, mais là, décidément, non, ça ne passe pas.
Evelyne C. a écrit le 20/05/2009 à 15h57
      Note =
    Comment vous décrire cette piéce et vous donner notre avis si ce n'est qu'elle est courte et c'est tant mieux.Nous n'avons pas réussi à comprendre le but ou les intentions de Cocteau mais le sujet est sans intéret,sans aucun doute provocateur mais inutilement.Il faut avoir du courage pour supporter ces 55 minutes et la fin vous surprend au dépourvu tant vous etes dans un monde étrange.Cela ne met pas en cause la valeur des acteurs qui font le maximum pour vous attirer dans leur jeu,hélas sans succes.
Haut