Connexion : Adhérent - Invité - Partenaire
Accueil Qui sommes nous Nos services Comment adhérer Questions courantes Contactez nous

© P. Beauchamp


Cirque Eloize
“Nomade”
Lors de son dernier passage à Paris en 2003, ce jeune cirque a laissé un souvenir émerveillé. Jusqu'au 17 avril, il est installé au théâtre des Folies-Bergère.
Imaginez-vous invités d'une grande fête donnée lors d'un mariage. Pour festoyer, dans une ambiance digne des films de Kusturica et de Fellini où musique et chants sont omniprésents, les numéros spectaculaires s'enchaînent. Tous font la part belle à ce qui défie les lois de l'apesanteur, voltige, acrobatie ou jonglerie. Dans un esprit proche de celui du Cirque du Soleil, les extraordinaires prouesses techniques sont d'abord mises au service du rêve et de l'imaginaire. Entre la beauté des images, celles des participants, la sonorité envoûtante des thèmes musicaux produite par quatre musiciens présents sur scène, on se sent hypnotisé.
Merveilleux moments que l'on souhaiterait sans fin !

Jeannot Painchaud a participé à la création d'un cirque dont il est devenu directeur artistique. Des îles de la Madeleine situées au cœur du golfe Saint-Laurent d'où il vient, "éloize" signifie "éclair de chaleur". Fulgurants et chaleureux définissent parfaitement les quatorze jeunes artistes venus du Canada, de Pologne, de France, de Suisse ou de Guinée, mis en scène par Daniele Finzi Pasca.

Créateur du "Théâtre de la Caresse", ce spécialiste des clowns, foisonnant d'idées, leur a donné une formidable tonicité doublée d'une vraie sensualité. En sortant, le spectateur, totalement subjugué, ne peut que reprendre à son compte le slogan du spectacle : "Dans la nuit, le ciel nous semble plus grand." Après pareils instants, le retour sur terre s'avère quelque peu difficile.
Zoom par Philippe Escalier
Paru le 14/03/2005

-
Haut