Connexion : Adhérent - Invité - Partenaire
Accueil Qui sommes nous Nos services Comment adhérer Questions courantes Contactez nous

D.R.


“Gumboots”
La Cigale prend le rythme de l’Afrique du Sud.
Douze jeunes danseurs nous entraînent dans un spectacle d'une formidable tonicité, ponctué de chants et de percussions, sur fond d'histoire et de culture sud-africaines.
"Bottes en caoutchouc" : traduit en français, le titre perd un peu de son mystère, mais nous plonge au temps où les mineurs noirs travaillaient enchaînés au fond des mines d'or. Dans l'eau malsaine dans laquelle ils devaient patauger, pour des raisons de "rentabilité", les bottes en caoutchouc étaient un équipement protecteur indispensable. L'interdiction de parler étant absolue, c'est en faisant cliqueter leurs chaînes et en tapant du talon qu'ils apprirent à communiquer. Naquit ainsi, dans la période sombre de l'apartheid, le "Gumboots", mélange de mélodie et de chorégraphie. Au fil du temps, cette sorte de morse minier se transforma en une véritable danse qui prit vite des allures politiques et folkloriques.

En 1974, pour occuper des enfants des rues, les préserver de la délinquance tout en gardant vivantes les traditions, un centre de jeunesse de Soweto va se consacrer à son enseignement. Dans les années 80, "The Rishile Poets" créera un spectacle dont le succès dépassera le cadre de l'Afrique du Sud, notamment après la rencontre avec le metteur en scène Zenzi Mbuli. En 1998, cette troupe spéciale adopte définitivement le nom de "Gumboots" et prend son véritable envol. Dans le prolongement d'une tournée à guichets fermés en Angleterre et en Allemagne, le show débarque, pour la première fois en France, le 25 novembre 2003, à La Cigale. Au même endroit, depuis le 1er décembre, il a renouvelé son rendez-vous avec le succès et les Parisiens.

Danses endiablées, art du rythme, acrobaties et chants font partie de l'univers
dynamique et original des Gumboots qui vont continuer à séduire un très large public. Simplement vêtus, comme les anciens mineurs, d'un jean, d'une chemisette et d'un bandana, ces danseurs vont, à leur manière, célébrer les dix ans de l'arrivée au pouvoir de Nelson Mandela. Un grand moment festif étalé sur plusieurs mois, avec un bel ensemble venu produire un bruit de bottes, pour une fois bien agréable à entendre !
Zoom par Philippe Escalier
Paru le 15/01/2005

-
Haut