Connexion : Adhérent - Invité - Partenaire
Accueil Qui sommes nous Nos services Comment adhérer Questions courantes Contactez nous

D.R.


La Cantatrice chauve
Aux Déchargeurs, l'œuvre emblématique d'Eugène Ionesco tombe sous la coupe d'une jeune compagnie. Le résultat décoiffe !
La Cantatrice qui donne actuellement de la voix aux Déchargeurs a une double originalité : première alternative au théâtre de la Huchette où la pièce est à l'affiche depuis 1957, elle est mise en scène par Arnaud Denis, un jeune comédien de vingt ans, venu rajeunir ce monument élevé à la gloire de l'absurde.

Cette anti-pièce qui entend parodier le théâtre classique, a été écrite en 1950, après la lecture d'un manuel de conversation anglaise d'où l'auteur a tiré quelques merveilleux lieux communs. Phrases délirantes, truismes, illogismes, c'est avec une folie décapante que l'auteur vient dénoncer l'absurdité et la vacuité des conventions sociales. Les petits bourgeois, anglais de surcroît, en prennent pour leur grade !

Monsieur et madame Smith habitent dans les environs de Londres. En attendant les Martin, elle jacasse pendant que lui lit son journal. Très en retard, les invités finissent par arriver, suivis de peu par un capitaine des pompiers joué, avec beaucoup de flamme, par Arnaud Denis. Chacun raconte alors une anecdote débile qui se veut drôle : irrésistible moment de " pétage de plombs " généralisé presque aussi délicieux que le long dialogue qui amène les Martin à découvrir, in fine (" comme c'est curieux, comme c'est bizarre ! ") qu'ils sont bien mari et femme. Le tout sous le regard d'une bonne, aux allures sado-maso. Bref, résumer une pièce de Ionesco, c'est forcément s'arracher les cheveux ! Par contre, en regardant ce théâtre qui n'a pas pris une ride, on se régale. Couple de choc, Jean-Pierre Leroux et Caroline Clerc trouvent leur pendant chez François Mougenot et Marianne Rastic tandis que Florence Fontaine assure un service très strict ! Alexandre Guanse joue les pompiers en alternance. Arnaud Denis avec une économie de moyens et beaucoup de folie, a fort bien travaillé. La cantatrice chauve lui doit une bonne note et un joli coup de chapeau !

Zoom par Philippe Escalier
Paru le 16/11/2004

-
Haut