Connexion : Adhérent - Invité - Partenaire
© Alejandro Guerrero
Zoom par Philippe Escalier
C’est pas facile d’être heureux quand on va mal
au Théâtre Lepic

La nouvelle comédie aigre-douce de Rudy Milstein nous offre un texte drôle et décapant joué par cinq excellents comédiens qui entrainent le public dans un moment aussi surprenant qu'euphorisant.
Rudy Milstein apporte sur la scène du Théâtre Lepic un démenti aussi formel qu'hilarant au précepte selon lequel on ne peut pas rire de tout. Son humour est iconoclaste, abrasif, sulfureux, il ne s'interdit rien et pourtant, tout passe et rien ne lasse ! Son écriture fait dans la dentèle au point qu'il peut se permettre d'accumuler une série de petites horreurs sans jamais cesser de mettre les rieurs de son côté. Il a l'art de la formule, de la répartie et se livre à d'étourdissantes pirouettes par lesquelles les plus vilains défauts peuvent laisser entrevoir leur part d'humanité. Les cinq personnages pleins de contradictions qu'il nous présente, pour être en colère, soumis, aigris, cyniques, selon les cas et les moments, toujours déprimés en bons parisiens, sont pourtant capables de nous apitoyer, d'autant qu'au bout du compte, les choses finissent, plus ou moins, par s'arranger.

Bref, avec Rudy Milstein, rien n'est tout noir, ni tout blanc, tout est drôle et se passe en finesse. Décrire cinq tranches de vie, faire rire tout en déroutant son public sans jamais tomber ni dans la facilité ni dans la vulgarité, voilà qui constitue un bel exploit !

Les surprises ne manquant pas, le public, accueilli en chansons, va découvrir un couple qui ne se supporte plus, un jeune thésard fier de lui et porté sur le sexe, un gay sans grande personnalité qui s'imagine heureux et une baba cool adepte du bio et du yoga qui ne comprend pas comment elle a pu avoir un cancer. Entre eux, les choses sont dites cash, sans détour et sans filtre. Les réparties fusent, tout est inattendu. Sur des thèmes si souvent traités, l'auteur sait faire du neuf et de la plus efficace manière. Tout ce que vous avez toujours voulu dire à vos amis sans jamais oser le faire pourrait être le sous-titre de ce délicieux spectacle porté par l'auteur, Baya Rehaz, Zoé Bruneau, Erwan Téréné et Nicolas Lumbreras qui signe aussi une mise en scène légère et inventive. Ensemble, ils excellent et font qu'il est facile de sortir heureux d'un tel spectacle !
Paru le 20/02/2024

(53 notes)
C'EST PAS FACILE D'ÊTRE HEUREUX QUAND ON VA MAL
THÉÂTRE LEPIC
Jusqu'au dimanche 14 juillet

THÉÂTRE CONTEMPORAIN. 2 nominations aux Molières 2024, meilleure comédie et meilleur auteur francophone vivant. Nora et Jonathan sont en couple depuis bien trop longtemps. Et c’est nul. Maxime quant à lui fait des partouzes dans l'espoir de rencontrer l’homme de sa vie. Et c’est nul aussi. Timothée lui, pense qu’il est...

Voir tous les détails