Connexion : Adhérent - Invité - Partenaire

D.R.
Zoom par Patrick Adler
Bénureau
A la Comédie des Champs-Elysées

On dit bien « Arrête ton char, Ben Hur ! ». Mais peut-on arrêter Bénureau ? Vous avez vu, on dit Bénureau. Combien savent qu'il a aussi un prénom ? C'est l'apanage de ceux qui peuvent s'en passer, qui sont devenus des « marques » car depuis ses débuts dans « Donne-moi ton linge, je fais une machine » avec sa partenaire de cœur Robin (Muriel), sa participation chez Bouvard (Philippe), dans Kameloot, les Visiteurs, dans deux Lemercier (Valérie), dans « Scènes de ménage » et son cultissime Moralès, Didier (pas le film de Chabat, Didier Bénureau !) est entré au Panthéon des Comiques.
Avec son physique inquiétant de prêtre défroqué, sa fausse naïveté et ses gestes mécaniques, il va dérouler pendant plus d'une heure un chapelet de gentilles horreurs avec ce regard aussi lunaire que déjanté. Alors...Planquez les gosses, serrez votre ceinture et préparez-vous au pire : les affreux, sales et méchants, c'est sa marque de fabrique et il n'a pas son pareil pour les mettre en valeur. Avec ce goût du cynisme qui n'appartient qu'à lui (« Plus les riches sont riches, plus les miettes sont grosses pour les pauvres », « il faut être généreux pour être violent »), il nous cueille avec une gourmandise non feinte et il faut avoir du recul et de l'humour pour supporter l'indicible, voire l'impensable. Ses chutes sont des morceaux d'anthologie. Pour preuve le détraqué sexuel qui conclue par un « malheureusement, je suis prêtre », le dérangeant « je te précéderai par derrière », l'annonce de la création de la TEB - prononcez teub - : le mouvement des Travestis Evêques Belges ou l'inattendu « le petit délinquant assis sur la matraque d'un collègue CRS ».
Si vous aimez l'absurde (« Il y a un public énorme pour les Van Gogh en canevas ») et la nouveauté, si vous vouloir voir et revoir les classiques (Hans, Cocteau, Geneviève et évidemment Moralès), courez voir Bénureau à la Comédie des Champs-Elysées.
Ce nouvel Opus est aussi effrayant que jubilatoire !
Paru le 05/02/2024

(11 notes)
DIDIER BÉNUREAU - ENTIER
STUDIO DES CHAMPS-ELYSEES
Jusqu'au dimanche 14 avril

ONE (WO)MAN SHOW. Un drôle de cocktail mêlant nouveaux sketches et les incontournables ! Sketches burlesques, chansons débiles, personnages loufoques… président, retraité, génies, enfant, travesti, belle-mère, CRS…. Un portait de groupe !

Voir tous les détails