Connexion : Adhérent - Invité - Partenaire

© Philippe Hanula
Zoom par Philippe Escalier
Un chapeau de paille d’Italie
Au Lucernaire

Avec cette adaptation d'Eugéne Labiche, la compagnie de l'Éternel Été démontre une nouvelle fois sa capacité à rajeunir les grandes pièces du répertoire. La folie et le comique de ce vaudeville sont nourris par une mise en scène pleine de surprises.
C'est peu dire que ce « chapeau de paille d'Italie » décoiffe. Emmanuel Besnault et Benoît Gruel l'ont adapté avec un double parti pris : en faire un moment « électro-onirique » et lui donner des allures très modernes, loin des portes qui claques (il n'y a pas de portes !) où l'on pourra constater que l'adulte n'est rien d'autre qu'un grand enfant. Le mariage est-il chose sérieuse ? Faut-il y voir un rêve ou un cauchemar, en particulier quand votre future belle-mère est un « porc-épic » ne rêvant que de rompre cette union ?

Adieu le mobilier Second Empire, les spectateurs vont découvrir un décor fait de matelas et d'oreillers (mais rassurez-vous personne ne s'endort, ni sur scène et encore moins dans la salle !) et un texte dépouillé de ses aspects sexistes et racistes pour me laisser place qu'au comique, au rythme endiablé et au génie de la construction de Labiche. Le vaudeville traditionnel est franchement dynamité au profit d'un récit rajeuni et construit à la manière d'un cartoon.

Le défi est de taille, mais il est relevé haut la main, notamment grâce au fourmillement d'idées et à une distribution hors pair qui prend visiblement plaisir à cet exercice original, sur vitaminé et très physique. Face à Emmanuel Besnault dans le rôle de Fadinard, le futur marié, Sarah Fuentes est parfaite en belle-mère névrosée, Mélanie Le Duc interprète avec brio la femme adultère tout comme Guillaume Collignon, l'amant très agité et susceptible. Victor Guez (le cousin) complète parfaitement cette troupe qui, durant une heure quinze, vient étonner et ravir les spectateurs du Lucernaire.
Paru le 26/01/2024

(17 notes)
UN CHAPEAU DE PAILLE D'ITALIE
THÉÂTRE DU LUCERNAIRE
Jusqu'au dimanche 17 mars

COMÉDIE à partir de 10 ans. Fadinard est un jeune parisien sur le point d’épouser Hélène Nonancourt, fille de pépiniéristes de Charentonneau. Le matin de ses noces, le cheval de son fiacre décide de prendre comme petit déjeuner un chapeau de paille d’Italie, appartenant à une femme mariée, perdue dans les bras d’un militaire...

Voir tous les détails