Connexion : Adhérent - Invité - Partenaire

© Bruno Perroud
Zoom par Philippe Escalier
Marc Tourneboeuf
au Théâtre du Marais

Avec « L'impatient ou le fol optimisme de ceux qui se mangent des murs », Marc Tourneboeuf signe son deuxième seul en scène et confirme son talent et son goût pour les sous-titres à rallonge !
Une chose est sûre : on serait bien en peine d'accuser Marc Tourneboeuf d'autosatisfaction. Son sens de l'autodérision est, encore une fois, tout entier mis au service de formules assassines (et si drôles) qui ponctuent sans relâche son dernier spectacle. Après nous avoir conté sa Berezina sentimentale dans son premier opus, le voilà qui revient pour nous narrer sa vie de comédien ressemblant à une salle d'attente où serait projetée en boucle la bataille de Waterloo.

Rien de tout ce qui est prévu n'arrive. Le producteur est plus difficile à déplacer que la Tour Eiffel, son agent atteint d'un Alzheimer précoce, ne se souvient jamais de lui, son psy s'évertue à lui laisser faire le boulot, tous ces grands moments de solitude s'accompagnent de scènes de la vie quotidienne que le comédien, qui ne manque pas d'imagination, a l'art de rendre irrésistibles. La copine espiègle, la petite amie frivole, l'intervention du beau-frère par caméra vidéo interposée en plein rendez-vous coquin, les petits et grands épisodes croquignolesques ne manquent pas. Tous sont marqués par un remarquable sens de la formule.

Magicien du lexique, dompteur de mots, Marc Tourneboeuf adore jouer sur les consonances qui déroutent allégrement un public hilare. Nul n'a plus que lui l'art de la situation improbable, ni la capacité de dépeindre les absurdités que l'on rencontre tous les jours. Son spectacle, mené à un rythme d'enfer, a pour particularité d'être une description extraordinaire de tout ce qui pourrait faire son ordinaire. Cette aptitude à utiliser l'humour pour dépeindre ses semblables de façon aussi imagée et jubilatoire est l'une des nombreuses qualités d'un artiste que nous sommes toujours impatients de retrouver sur scène !
Paru le 23/01/2024

(21 notes)
MARC TOURNEBOEUF – L’IMPATIENT
THÉÂTRE DU MARAIS
Jusqu'au mardi 25 juin

ONE (WO)MAN SHOW. Confronté aux écueils de la distraction constante, aux réseaux sociaux, à ses peurs, il travaille comme un acharné mais aimerait que les choses aillent plus vite. Et qu'arrive enfin "la réussite" ! "La réussite, c'est d'aller d'échec en échec sans perdre l'enthousiasme" disait Churchill et jusqu'i...

Voir tous les détails