Connexion : Adhérent - Invité - Partenaire

D.R.
MAIF Social Club
Créé en 2017, le MAIF Social Club est un espace culturel, ouvert à tous, situé en plein cœur du Marais, et qui vise à incarner les valeurs du vivre ensemble, de solidarité, d'inclusion et de développement durable. Florent Héridel, son directeur de la programmation, nous a présenté ce lieu atypique et ses multiples activités.
Le moins que l'on puisse dire est que l'offre du MAIF Social Club est riche et variée. Décidée sur 6 mois, parfois une année, la programmation croise arts vivants, ateliers, conférences, débats d'idées et arts visuels. L'ensemble est toujours structuré autour d'une thématique qui est actuellement celle de la forêt. Le Club propose des activités s'adressant aux enfants (aux familles et aux scolaires notamment) et aux adultes. « Pour nous, il est très important de parler à tous les publics. Pour se faire, nous avons un panel d'événements large pour nourrir le dialogue le plus riche possible autour de la thématique du moment. Exposition, théâtre, danse, ombromanie, art digital ou sonore, bibliothèque, espace de coworking, boutique et café disposent d'une superficie de 1000 m2 pour se développer. Création artistique, champ scolaire et champ social, notamment avec des actions à destination des publics en situation de précarité ou de handicap sont les trois domaines que nous cherchons à relier les uns aux autres en permanence dans toutes nos activités : c'est une vraie gymnastique !» souligne Florent Héridel.

Cette richesse de propositions, ajoutée à la gratuité totale (qui est plutôt rare et recherchée), le Club étant entièrement financé par la société d'assurance MAIF, explique que l'affluence est toujours très importante et n'a pas souffert du Covid. Le lieu bénéficie, en outre, d'une situation privilégiée, à deux pas de la Place des Vosges avec une entrée en fond de cour s'avérant être un atout, particulièrement pour les familles avec enfants.

Florent Héridel a occupé précédemment le poste d'Attaché culturel à l'Institut Français de Budapest où il organisait déjà une programmation ayant pour but de nourrir le débat d'idées avec la population hongroise. À titre personnel, dans ses nouvelles fonctions, il souhaite accroitre encore la visibilité du lieu. Il entend donner à sa mission un sens collectif, « le responsable de programmation doit être comme un papier buvard, capable de capter ce qu'attendent les publics et les équipes du lieu. Il faut sortir de l'idée que tout tourne autour de lui et de sa sensibilité » affirme-t-il.

Parmi les bons souvenirs qui marquent ses premiers mois au Club, Florent Héridel met en avant le travail réalisé autour du Festival des Traversées du Marais avec un spectacle présenté pour la première fois par la compagnie Les Châteaux en l'air, consistant à construire une grande maison collective avec des briques de carton. 2000 personnes sont venues sur un week end et au final, l'Atelier des Artistes en Exil était là pour assurer la partie musicale du démontage. Un très grand moment venu marquer la vie dense du MAIF Social Club.
Zoom par Philippe Escalier
Paru le 10/01/2023