Connexion : Adhérent - Invité - Partenaire
Accueil Qui sommes nous Nos services Notre éthique Comment adhérer Questions courantes Contactez nous

© Nicolas Schul
Virginie Hocq ou presque
au Tristan Bernard
Elle sera sur les planches du Tristan Bernard pour "Virginie Hocq ou presque", un tout nouveau spectacle qui restera à l'affiche trois mois.
"J'ai toujours fait des sketches. Cette fois-ci, j'ai voulu m'écouter et raconter une histoire avec un seule en scène, ou presque, du stand up, ou presque, du théâtre, ou presque"! En quelques mots, Virginie Hocq a décrit avec humour son nouveau show. Ceux qui la suivent fidèlement savent que l'histoire qu'elle va raconter sera marquée par l'audace et la finesse mais aussi de l'interaction et beaucoup d'empathie.
Au départ, un désir fou : celui de ne jamais vieillir et d'échapper à la mort. Une idée ayant germé, voici trois ans, quand son papa, comme elle le dit "a glissé". Face à la douleur, elle refuse un enterrement conventionnel : "Je pense qu'il y a matière à parler de la mort avec de la distance et de l'humour. On parle des naissances, pourquoi ne pas parler des départs ? Je pense avoir trouvé le chemin pour y parvenir !". Elle ajoute vouloir utiliser son capital sympathie pour proposer au public un spectacle qui lui ressemble, avec beaucoup d'humour, un beau décor mais aussi des mystères et des surprises, tout en surfant sur les contraintes sanitaires actuelles.

Ce nouveau spectacle sera l'occasion de retrouver le Tristan Bernard. Elle y était déjà à l'affiche en 2018 avec "C'était quand la dernière fois ?" pièce d'Emmanuel Robert-Espalieu mise en scène par Johanna Boyé avec qui elle continue de travailler pour "Virginie Hocq ou presque" dont la première présentation aura lieu le 1er septembre 2020, et pour un mois, au Théâtre Le Public à Bruxelles. Sa façon à elle de se partager entre ses deux amours, la Belgique et Paris.
Zoom par Philippe Escalier
Paru le 24/10/2020

-
VIRGINIE HOCQ OU PRESQUE   (5 notes)
THÉÂTRE TRISTAN BERNARD
Jusqu'au dimanche 31 janvier 2021

SEUL-E EN SCÈNE. Alors qu’elle doit débarrasser l’appartement de son père, Virginie nous fait entrer dans une ronde de cartons remplis de souvenirs et de surprises. Avec l’énergie et la bonne humeur qui la caractérise, elle nous livre avec beaucoup de pudeur et de drôlerie ses interrogations et constats sur le cyc...


Haut