Connexion : Adhérent - Invité - Partenaire
Accueil Qui sommes nous Nos services Notre éthique Comment adhérer Questions courantes Contactez nous

D.R.


The Opera Locos
Théâtre Libre
Ce voyage musical déjanté que nous offre The Opera Locos à travers quelques œuvres de premier plan est une immense bouffée "d'airs purs" permettant de découvrir une troupe aussi douée pour les vocalises que pour la comédie.
Prenez quelques grands thèmes du répertoire empruntés aux plus grands compositeurs lyriques, ajoutez y, de-ci de-là, un ou deux tubes de la pop, réunissez cinq belles voix puissantes et chaudes dans une histoire où la fantaisie est reine et vous obtiendrez un spectacle hors norme qui tranche par sa qualité et son originalité, suffisamment riche et coloré pour séduire tous les publics. Et en premier lieu, ceux qui pensent que l'on peut aimer écouter ce qu'il est convenu d'appeler la "grande musique" tout en s'amusant comme des enfants. Car The Opera Locos dynamite l'opéra, le dépouille de son côté sérieux, l'accommodant de franches et réjouissantes drôleries, tout en nous racontant une histoire fort touchante où l'amour sous toutes ses formes fini par vaincre tous les obstacles, contrairement à l'univers opératique où la mort l'emporte presque toujours. Et ce n'est pas le moindre de leur mérite que de parvenir à nous enchanter sans partir dans tous les sens ou s'engouffrer dans tous les excès.

À ce titre, la direction artistique, aussi inventive que structurée de Dominique Plaideau, mérite d'être généreusement louée. Elle permet aux chanteurs d'être désopilants mais aussi diablement touchants. Outre leur talent de comédiens, ils affichent de solides qualités vocales que rien, pas même les innombrables facéties rythmant le show, ne peuvent faire oublier. Car c'est tout de même dans Traviata, Rigoletto, Turandot, Butterfly Lakmé et autre Sanson et Dalila que The Opéra Locos a pioché. Musique first ! Vient ensuite le délire s'exprimant dans une sorte de géniale et joyeuse commedia dell'arte qui n'hésite pas à solliciter, avec beaucoup de respect, un public visiblement heureux d'avoir, lui aussi, voix au chapitre. Il serait trop long et peu judicieux de dévoiler toutes les surprises dont le spectacle est truffé.

Une certitude : Diane Fourès, Margaux Toquè, Laurent Arcaro, Michael Konè et Florian Laconi nous font passer un excellent moment. Avec eux l'amour de la musique devient contagieux. Aucune guérison en vue. Plus encore, les rechutes sont à craindre tant l'heure vingt passée en leur compagnie est source de plaisir !
Zoom par Philippe Escalier
Paru le 12/11/2019

-
Haut